Internet: Twitter n'entrera pas en Bourse
Actualisé

InternetTwitter n'entrera pas en Bourse

Le directeur du site Internet Twitter ne prévoit pas de vendre sa société, ni une entrée en bourse pour le moment.

Le directeur de Twitter Dick Costolo s'est exprimé vendredi à Las Vegas. Le site revendique 175 millions d'utilisateurs actifs et quelque 25 milliards de messages en 2010.

«Mon sincère espoir est que Twitter soit une société indépendante qui réussisse», a déclaré Dick Costolo lors d'une conférence organisée en marge du grand salon de l'électronique grand public à Las Vegas.

Il indiquait ainsi qu'il ne prévoyait pas de vendre la société. M. Costolo est connu dans les milieux de la high-tech américains pour avoir développé puis vendu deux sociétés, notamment Feedburner, un service de distribution de blogs et podcasts, cédé à Google en 2007.

Grand potentiel

«Nous avons le sentiment de n'avoir accompli que 1% de ce que nous voulons faire, et nous avons tout ce potentiel dingue», a-t-il ajouté. Il a évoqué «une série d'opportunités à saisir» en particulier pour être présent sur un nombre croissant d'appareils et de plateformes technologiques.

Interrogé sur une éventuelle entrée en Bourse, M. Costolo a assuré qu'il n'y pensait pas pour le moment. «Je suis sûr que nous arriverons à un stade où il faudra commencer à l'envisager, nous aurons un certain nombre d'actionnaires et certaines choses n'auront plus de sens, mais nous n'en sommes pas encore là, nous avons beaucoup d'autres choses à dire».

Cette discussion intervient alors que les informations se multiplient sur les perspectives d'une éventuelle entrée en Bourse du géant des réseaux sociaux Facebook. Celle-ci serait due notamment au développement du nombre de ses actionnaires.

Financement supplémentaire

Comme Facebook, Twitter voit ses actions s'échanger sur des marchés officieux et commencer à attirer l'attention de l'autorité des marchés financiers, la SEC. Selon des articles de presse, la SEC serait soucieuse de faire respecter une règle selon laquelle une société non cotée, si elle compte plus de 500 employés, doit publier des informations financières.

Twitter a obtenu le mois dernier quelque 200 millions de dollars (193 millions de francs) de financement supplémentaires qui devraient l'aider à soutenir sa croissance. Selon des informations de presse cette prise de participation, menée par un fonds d'investissement, porte sa valorisation à 3,7 milliards de dollars (3,5 milliards de francs). (ats)

Ton opinion