Actualisé 27.07.2015 à 14:00

Réseaux sociaux

Twitter ne plaisante pas avec les voleurs de blagues

La plateforme sociale a commencé à effacer des tweets humoristiques signalés comme du plagiat.

de
man
En juin dernier, Jack Dorsey a remplacé Dick Costolo à la tête de Twitter.

En juin dernier, Jack Dorsey a remplacé Dick Costolo à la tête de Twitter.

Les messages ne mesurant que 140 caractères de long peuvent aussi être protégés par les droits d'auteur. C'est ce que Twitter a rappelé à certains de ses utilisateurs en manque d'imagination. Le service de microblogging a en effet commencé à prendre des mesures contre les membres de la plateforme qui se réapproprient les blagues publiées par les autres utilisateurs pour gagner en popularité.

The Verge relaie ainsi le récent constat effectué par le compte Twitter Plagiarism Is Bad, qui lutte contre le plagiat sur le réseau social. Celui-ci a remarqué que Twitter avait remplacé plusieurs tweets par un message indiquant qu'ils avaient été supprimés à la suite d'une plainte pour droits d'auteur. Le site spécialisé cite notamment le cas d'Olga Lexell, une écrivaine indépendante de Los Angeles qui gagne sa vie en créant des traits d'humour. Elle avait déploré que l'une de ses blagues ait été republiée à plusieurs reprises par des twittos qui avaient volontairement omis d'en citer la source. Faute d'autant plus grave qu'en avril dernier, Twitter a amélioré la fonction de citation en permettant d'intégrer un tweet original dans une nouvelle publication, depuis la version web ou l'app iOS du service.

Afin de permettre à ses utilisateurs de soumettre une requête dans le but de faire valoir leurs droits d'auteur, Twitter a mis en place un formulaire en ligne.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!