Licenciements: Twitter supprime 8% de ses effectifs totaux

Actualisé

LicenciementsTwitter supprime 8% de ses effectifs totaux

Afin de faire des économies, le réseau social américain va biffer 336 emplois.

L'entreprise californienne vient de confirmer Jack Dorsey au poste de directeur général.

L'entreprise californienne vient de confirmer Jack Dorsey au poste de directeur général.

Le réseau social américain Twitter va supprimer 336 emplois, soit 8% de ses effectifs globaux. La mesure, dans l'air depuis quelques jours, s'inscrit dans le cadre d'un plan de restructuration visant à faire des économies.

Ces coupes vont se traduire par des charges pouvant aller jusqu'à 20 millions de dollars (19,2 millions de francs). Elles sont liées essentiellement aux indemnités de licenciement, a expliqué mardi le réseau social américain dans un document boursier.

Les dépenses de restructuration devraient quant à elles coûter entre 5 et 15 millions de dollars (4,9 à 14,6 millions de francs) à l'entreprise. Elles interviennent quelques jours seulement après la confirmation de son cofondateur Jack Dorsey, 38 ans, au poste de directeur général.

Produits prioritaires

«La restructuration fait partie d'un plan global pour réorganiser l'entreprise autour de ses produits prioritaires et actionner des rendements d'un bout à l'autre de l'entreprise», indique Twitter, précisant que l'ingénierie et le service produits seront les plus affectés.

«Nous faisons une réorganisation de nos effectifs afin de mettre notre entreprise sur la voie d'une solide croissance», a souligné Jack Dorsey dans une lettre adressée aux salariés et jointe au document boursier.

Alors qu'il y a de nombreuses inquiétudes depuis plusieurs trimestres sur ses perspectives de croissance, Twitter s'est voulu quelque peu rassurant mardi.

En ligne avec les attentes

Il affirme que son chiffre d'affaires au 3e trimestre va être soit au niveau de la partie haute de la fourchette de 545 à 560 millions de dollars connue jusqu'ici (532,6 à 547,3 millions de francs), soit au-dessus de celle-ci.

Le bénéfice opérationnel serait, lui, également égal à la branche haute de la fourchette des 110 à 115 millions de dollars prévue (107,5 à 112,4 millions de francs), voire supérieur. Le titre progressait de 1,57% à 29,20 dollars (28 fr. 54) dans les échanges électroniques de préséance, vers 15h.

Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés à fin juin et seulement 44% d'entre eux se connectent tous les jours. A titre de comparaison, 65% des 1,49 milliard d'utilisateurs de Facebook dans le monde y accèdent de manière quotidienne. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion