Réseaux sociaux – Twitter teste une solution pour éviter les débats houleux
Publié

Réseaux sociauxTwitter teste une solution pour éviter les débats houleux

Le service de microblogging espère que sa nouvelle fonctionnalité Heads up empêche les discussions toxiques de s’envenimer encore plus sur sa plateforme.

Twitter recommande aussi à ses utilisateurs de lire un article avant de le retweeter, si le réseau social pense qu’ils ne l’ont pas lu.

Twitter recommande aussi à ses utilisateurs de lire un article avant de le retweeter, si le réseau social pense qu’ils ne l’ont pas lu.

AFP

Twitter continue ses efforts pour proposer à sa communauté l’espace le plus bienveillant possible. Après avoir testé un outil contre la désinformation, le réseau social veut actuellement éviter que les threads (fils de discussion) trop animés ne s’enveniment et ne débouchent sur des insultes. La plateforme expérimente une nouvelle fonctionnalité. Baptisée Heads up, elle vise à informer les utilisateurs lorsqu’ils sont sur le point d’accéder à une discussion intense ou sur le point de s’enflammer, quel que soit le sujet abordé.

«Vous avez déjà voulu connaître l’ambiance d’une conversation avant d’y participer? Nous testons actuellement des avertissements sur Android et iOS qui vous préviennent si la conversation que vous êtes sur le point d’entamer risque d’être animée ou intense», fait savoir Twitter sur compte d’assistance.

En pratique, un message d’avertissement placé au début du fil de discussion informera les utilisateurs. Un message recommandant de «veiller les uns sur les autres» et rappelant que «communiquer avec respect améliore Twitter» sera aussi affiché au moment où l’utilisateur affiche son intention de participer néanmoins au débat enflammé, dans l’espoir d’empêcher les empoignades en ligne.

(man)

Ton opinion

4 commentaires