Actualisé 06.08.2014 à 09:15

TechnologieTwitter vous presse de dévorer votre livre

Un marque-page joue un rôle inédit. Il rappelle à l'ordre le lecteur lorsqu'il laisse tomber un ouvrage.

von
Audrey Ducommun
Avec le rappel, les accros aux réseaux sociaux sont invités à reprendre leur ouvrage.

Avec le rappel, les accros aux réseaux sociaux sont invités à reprendre leur ouvrage.

Les vacances estivales constituent une période idéale pour se plonger dans des romans. Mais pour certaines personnes un peu paresseuses, l'assiduité n'est pas forcément une évidence. Afin de les encou­rager, de nombreuses initiatives ont été mises en place cette saison.

Par exemple, au Brésil, la filiale de la maison d'édition britannique Penguin Books a créé «Tweet for a Read». Il s'agit d'un marque-page intelligent, qui a pour objectif de rappeler au lecteur qu'il a abandonné son ouvrage depuis plus d'une semaine. Muni d'un capteur de lumière, d'un minuteur et d'une nanopuce connectée au wi-fi, l'objet s'active... et envoie un tweet! Pour l'éditeur, les réseaux sociaux, de plus en plus consultés, seraient l'espace idéal pour capter l'attention des utilisateurs. Les messages sont des citations d'intellectuels ou d'artistes défunts. Parmi eux, il y a le Portugais José Saramago, l'Allemand Friedrich Nietzsche et le musicien brésilien Vinicius de Moraes.

Pour Brigitte Praplan, responsable de l'Institut suisse Jeunesse et Médias, l'idée d'utiliser un support numérique qui parle aux jeunes est intéressante, à ceci près que la démarche ne semble pas vraiment aboutie: «La lecture doit rester un plaisir et cet objet pourrait susciter un sentiment regrettable de culpabi­lité.» Par ailleurs, l'experte ne voit pas l'intérêt de recevoir des messages formatés sortant de nulle part. «L'idéal, ce serait qu'un médiateur culturel en chair et en os soit actif pour faire une promotion de la lecture réellement interac­tive», dit-elle.

Démo du fonctionnement de «Tweet for a Read»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!