Jeux vidéo: Ubisoft ose le jeu coquin sur la Wii
Actualisé

Jeux vidéoUbisoft ose le jeu coquin sur la Wii

L'éditeur français de jeux vidéo s'apprête à lancer le premier titre du genre «Sexy Party Game» favorisant les contacts physiques entre joueurs consentants.

par
man

Appuyer avec le nez sur les boutons de la manette placée entre deux joueurs pour manger une pomme, fesser son partenaire allongé sur ses genoux pour faire voler son personnage ou défier ses amis à un strip-tease. Les activités que propose le nouveau jeu «Petits flirts entre amis» («We Dare» dans sa version anglaise) sont pour le moins suggestifs. Présenté comme un «party game adulte et coquin», le jeu lancé le 3 mars prochain par l'éditeur français Ubisoft, (Lapins crétins, Assassin's Creed, etc.) crée actuellement le buzz depuis que des vidéos de présentation suggestives ont été publiées en ligne, en fin de semaine dernière.

Et les commentaires fusent sur Twitter à partir du moment où l'éditeur français a décidé de s'aventurer sur le terrain du jeu à caractère sexuel. Amusés, incrédules ou choqués, les membres du service de microblogging ne restent pas indifférents face au concept sulfureux développé pour la Wii et la Playstation 3. Car, chose surprenante, le jeu n'est déconseillé qu'au moins de 12 ans, bien que la jaquette affiche la mention «accord parental souhaité». Une limitation d'âge qui n'est pas vue d'un très bon œil. En Angleterre, par exemple, des hommes politiques ont fait part de leur inquiétude, à l'instar du député travailliste Keith Vaz, qui considère que «le jeu a été estimé à tort comme destiné au plus de 12 ans», rapporte le «Telegraph». «Le jeu encourage le sexualité précoce. La vidéo montre des scènes d'échangisme et des filles qui s'embrassent. Ce n'est pas quelque chose auquel les jeunes adolescents doivent être exposés», s'insurge également une mère citée dans le Daily Mail.

Réactions aux Etats-Unis

Même son de cloche outre-Atlantique ou nombreux sont les blogs spécialisés à dénoncer un jeu encourageant des comportements «absolument répréhensibles», comme le fait notamment Joystiq. Le jeu a néanmoins aussi ses défenseurs qui ne comprennent pas cette levée de boucliers contre un nouveau jeu coquin, alors que les jeux violents sont largement distribués. «Sommes-nous trop puritains?», s'interroge le blog G4TV.

Contrairement aux jeux violents, «Petits flirts entre amis» exige une participation active des joueurs, l'action ne se cantonnant pas au seul petit écran. Là réside peut-être toute la différence. D'autant que pour ce qui concerne la Wii, il s'agit d'une console généralement destinée à la famille.

La deuxième vidéo de présentation encore plus explicite:

Ton opinion