Actualisé 12.02.2013 à 14:34

Grande-BretagneUBS à l'amende pour une vente abusive

Le géant bancaire est mis à l'amende par les autorités financières britanniques pour avoir vendu abusivement un fonds AIG, exposant ainsi ses clients à des risques inaccepetables.

Le numéro un bancaire helvétique UBS s'est vu infliger une amende de 9,45 millions de livres (13,6 millions de francs) par les autorités de régulation du secteur financier britannique (FSA) pour avoir exposé ses clients à des risques inacceptables lors de la commercialisation d'un fonds d'investissement.

Il s'agit d'un nouveau coup dur pour la réputation de la grande banque, qui a dû payer près de 1,4 milliard de francs d'amendes et restitutions de bénéfices aux autorités américaines, britanniques et suisses pour mettre un terme aux enquêtes sur la manipulation du taux Libor.

La Financial Services Authority (FSA) a précisé qu'UBS avait vendu le fonds AIG en question à quelque 2000 clients entre le 1er décembre 2003 et le 15 septembre 2008.

Les premiers investissements dans ce fonds représentaient quelque 3,5 milliards de livres. Mais quand les places boursières ont commencé à s'effondrer au début de la crise financière de 2007-2009, les clients se sont précipités pour retirer leurs avoirs.

Compensations

Or le fonds avait été suspendu et un total de 565 clients d'UBS n'ont pas pu avoir accès à quelque 816 millions de livres investis. Selon la FSA, UBS a vendu abusivement ce fonds à au moins 19 clients et traité de manière cavalière au moins 11 plaintes. Selon les autorités de la régulation, le montant total des compensations des clients devrait être de l'ordre de 10 millions de livres pour UBS.

«La manière d'agir était bien en dessous de que méritaient les clients et de ce qui est exigé par la FSA», a dit Tracey McDermott, une responsable de l'autorité de régulation. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!