IPO Facebook: UBS exige du Nasdaq d'être indemnisé à 100%
Actualisé

IPO FacebookUBS exige du Nasdaq d'être indemnisé à 100%

La banque a annoncé lundi avoir déposé une demande d'arbitrage pour son conflit avec la bourse technologique américaine au sujet des pertes subies lors de l'entrée en Bourse de Facebook en mai dernier.

L'entrée en Bourse du réseau social avait été perturbée par de graves dysfonctionnements informatiques. La banque suisse précise vouloir être intégralement indemnisée pour ces pertes, qu'elle avait chiffrées l'été dernier à quelque 350 millions de dollars.

De son côté, Nasdaq OMX Group a déclaré lundi que la Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité des marchés financiers américains, avait approuvé son plan d'indemnisation des sociétés pénalisées par les circonstances de l'introduction en Bourse de Facebook, un plan d'un montant total de 62 millions de dollars.

Dans son communiqué, UBS dit avoir contesté dès août les propositions d'indemnisation du Nasdaq, les jugeant «inappropriées et insuffisantes». La banque ajoute que «l'approbation du plan par la SEC ne modifie pas notre opinion». (ats)

Ton opinion