Etats-Unis: UBS: nouvelles inquiétudes devant la justice

Actualisé

Etats-UnisUBS: nouvelles inquiétudes devant la justice

La grande banque pourrait être poursuivie dans l'affaire du Libor, qu'elle pensait avoir refermé en 2012.

par
reg
Après les taux de change, une autre menace plane sur létablissement.

Après les taux de change, une autre menace plane sur létablissement.

Le ciel devait s'éclaircir pour le No 1 bancaire helvétique outre-Atlantique, avec un possible accord prochain dans l'affaire des soupçons de manipulation des taux de change. Mais la résolution de ce dossier, où UBS accepterait de plaider coupable, pourrait en

rouvrir un plus ancien.

Le Département de la justice (DoJ) s'appuierait sur cet aveu d'UBS pour annuler l'accord extrajudiciaire de non-poursuite pénale dans l'affaire du Libor, a affirmé mercredi l'agence Bloomberg, qui cite une source proche du dossier. Ce texte prévoyait que la banque ne commette plus d'infraction en la matière pendant deux ans, à compter de décembre 2012.

Selon Bloomberg, il s'agirait ainsi d'une nouvelle étape de la stratégie des autorités afin d'éviter que les banques ne récidivent. Ni UBS ni le DoJ n'ont souhaité commenter ces informations.

Mardi, le «Financial Times» avait indiqué que la banque helvétique figurait parmi les cinq établissements proches d'un accord avec la justice américaine pour régler le dossier des soupçons de manipulations du marché des devises. Au total, ces amendes atteindraient 6 milliards de dollars (5,6 milliards de francs). Grâce à sa collaboration, UBS devrait s'en tirer avec une sanction inférieure à 800 millions.

Ton opinion