Quatrième trimestre: UBS renoue avec les chiffres noirs
Actualisé

Quatrième trimestreUBS renoue avec les chiffres noirs

La plus grande banque suisse a dégagé un bénéfice net nettement supérieur aux attentes, de 1,205 milliard de francs, contre une perte de 9,56 milliards un an auparavant.

UBS n'avait plus dégagé un résultat trimestriel positif depuis le 3e trimestre 2008. La performance s'avère supérieure aux estimations des analystes, interrogés par l'agence financière AWP. Ceux-ci tablaient en moyenne sur un bénéfice de 376 millions de francs. Toutes les divisions ont enregistré un bénéfice avant impôts au 4e trimestre 2009, précise le groupe.

«Les progrès accomplis dans l'amélioration de l'efficacité opérationnelle, la réduction des risques et la remise sur pied ainsi que le recentrage des activités devraient déployer leurs effets dans les trimestres à venir», écrit l'UBS dans son communiqué.

Le numéro un bancaire suisse boucle cependant l'année 2009 sur une perte de 2,74 milliards. La perte annuelle s'avère toutefois largement inférieure à celle historique de 2008, de 21,29 milliards de francs.

Malgré ce retour dans les profits au 4e trimestre, UBS perd toujours plus de clients.

Au cours des trois derniers mois de 2009, le numéro un bancaire helvétique a subi des sorties nettes de capitaux de 56,2 milliards de francs, contre 36,7 milliards au trimestre précédent.

Les effectifs diminuent - Objectifs atteints

Les effectifs d'UBS ont diminué de 16% l'année dernière. A fin décembre, la grande banque employait encore 65'233 personnes contre un peu plus de 77'000 un an plus tôt. Elle estime avoir tenu ses objectifs de réduction des coûts.

La baisse des effectifs a atteint 6% entre le 3e et le 4e trimestre. L'objectif de 65'000 collaborateurs fixé pour 2010 est atteint, a indiqué l'UBS mardi dans un communiqué.

Les programmes d'économies lancés début 2009 ont permis d'alléger les coûts fixes annuels de plus de 3 milliards de francs, à 20,2 milliards. Les objectifs ont été atteints dans une large mesure avant le délai fixé à fin 2010, relève le groupe dans sa lettre aux actionnaires.

Le bilan a été réduit de 136 milliards de francs au quatrième trimestre pour un total d'actifs de 1341 milliards au 31 décembre. Le ratio de fonds propres BRI de catégorie 1 est passé à 15,4% contre 15% à fin septembre et 11% au 31 décembre 2008.

(ats)

Ton opinion