Actualisé 22.10.2010 à 08:59

BanqueUBS se renforce aux Etats-Unis

UBS réorganise son équipe dirigeante aux Etats-Unis.

La grande banque a décidé de scinder les rôles de président et de patron. Le Conseil d'administration a nommé Philip Lofts à la tête d'UBS Amérique, Robert Wolf restant président d'UBS Group Americas et président d'Investment Bank, a annoncé vendredi UBS.

UBS a décidé de séparer la fonction de président et de CEO en raison de la «priorité stratégique» que revêt le continent américain pour UBS. «Vu l'importance de la région Amérique, où se trouve la plus grande concentration des collaborateurs UBS, le plus gros marché de gestion de fortune et le principal pool de commissions des activités de banque d'affaires, nous avons décidé d'étoffer l'équipe dirigeante pour insuffler la dynamique nécessaire au développement des domaines clés aux Etats-Unis, au Canada et en Amérique latine», a déclaré le patron d'UBS Oswald Grübel.

Philip Lofts avait été nommé directeur de la gestion des risques en 2008. Dans ses nouvelles fonctions de patron de la région Amérique, il devra travailler avec les responsables de division en vue d'atteindre une croissance durable dans la région, en mettant l'accent sur la stratégie, la rentabilité et l'intégration, précise UBS dans un communiqué. Il pourra s'appuyer sur sa connaissance approfondie de l'environnement réglementaire du secteur financier, de la banque d'investissement et de la région Amérique.

Le président d'UBS pour l'Amérique, Robert Wolf, se consacrera entièrement aux relations avec la clientèle et aux transactions d'affaires sur le continent américain. Il a demandé à quitter le directoire du groupe à la fin 2010.

UBS a nommé Maureen Miskovic au poste de responsable risque. Elle travaillera à Zurich sous la responsabilité d'Oswald Grübel. UBS compte sur elle pour mener une gestion du risque «intelligente, raisonnée et proactive». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!