Suisse: UDC accusée de manipuler les statistiques
Actualisé

SuisseUDC accusée de manipuler les statistiques

Un site est lancé mardi pour dénoncer les méthodes de «trucage» du parti agrarien. En cause, une consultation populaire sur les étrangers lancée, en été, par l'UDC.

par
Irène Languin

Le ton se durcit dans le cadre de la campagne sur le renvoi des criminels étrangers. A un peu plus de deux semaines de la votation sur l'initiative agrarienne, le conseiller national Antonio Hodgers lance un site internet qui dénonce «la manipulation massive des chiffres et des statistiques à laquelle doit recourir l'UDC pour faire passer ses idées».

Dans cette page web intitulée ce que l'UDC vous cache, l'élu Vert veut démontrer que la consultation populaire sur la thématique des étrangers lancée en juillet 2010 via un tout-ménage par le parti populiste use de procédés mensongers. «Grâce à un examen approfondi des affirmations avancées dans ce document, j'ai repéré 52 manipulations», souligne Antonio Hodgers. «Il s'agit de techniques de trucage, de mensonge ou d'omission.» L'élu genevois est soutenu dans cette démarche par plusieurs artistes suisses. Cinq vidéos humoristiques décortiquant ces méthodes de manipulation seront également mises en ligne.

Au siège de l'UDC, on ne se laisse pas démonter par cette attaque. Les résultats de la consultation seront aussi rendus publiques mardi matin. «Nous avons été très précis dans l'élaboration du document», analyse Sylvia Bär, secrétaire générale adjointe du parti. «Nous sommes tranquilles. Notre questionnement répond à un besoin de la population suisse: 55% des tout-ménage nous ont été renvoyés, sans compter les réponses en ligne.»

Visionnez les sketches:

Ton opinion