Politique: UDC sous-représentée en Suisse romande
Publié

PolitiqueUDC sous-représentée en Suisse romande

Selon l'OFS, les partis de gauche seraient majoritairement représentés en Suisse romande, loin devant le parti agrarien.

En 2015 déjà, Toni Brunner espérait une poussée de l'UDC en Suisse romande.

En 2015 déjà, Toni Brunner espérait une poussée de l'UDC en Suisse romande.

Keystone

En Suisse alémanique, l'UDC est surreprésentée dans les gouvernements et parlements communaux, écrit l'Office fédéral de la statistique (OFS). En Suisse romande, ce sont surtout les partis de gauche qui sont fortement représentés, tandis que l'UDC est nettement sous-représentée.

Les exécutifs communaux sont plus ou moins fragmentés politiquement selon les régions linguistiques. En Suisse alémanique, l'UDC est surreprésentée dans les gouvernements communaux tandis que le PS et les Verts y sont représentés dans des proportions inférieures à la moyenne. Le premier parti reste ici le PLR, le PDC occupe le troisième rang, juste derrière le PS.

En Suisse romande, ce sont surtout les partis du camp gauche-vert qui ont du succès dans les exécutifs. Mais le parti le mieux représenté est aussi le PLR. Le PDC est représenté dans des proportions inférieures à la moyenne et l'UDC par un petit nombre de sièges seulement.

En Suisse italienne, le PLR occupe presque quatre sièges sur dix, le PDC un siège sur cinq. Les partis bourgeois y sont représentés dans des proportions supérieures à la moyenne. Étant donné que la Lega, qui occupe 18% des sièges gouvernementaux, couvre au Tessin une large part de la droite de l'échiquier politique, l'UDC n'y détient aucun siège.

Quant au PS, il y occupe un peu plus du cinquième des sièges gouvernementaux. C'est le seul parti de gauche (ou vert) présent dans les organes exécutifs des villes de Suisse italienne.

UDC sous-représentée en Suisse romande

Dans les législatifs communaux alémaniques de même, c'est surtout l'UDC qui est représentée dans des proportions supérieures à la moyenne. Les nouveaux partis du centre sont eux aussi nettement plus forts en Suisse alémanique, où ils se sont formés, que dans les autres régions linguistiques.

Le PS et les Verts occupent ensemble près de 30% des sièges législatifs en Suisse alémanique, ce qui correspond à peu près à leur force toutes régions confondues. En Suisse romande, ce sont surtout les partis de gauche ? petits partis de gauche, Verts et PS ? qui sont fortement représentés, tandis que l'UDC est nettement sous-représentée, note l'OFS. Le PLR remporte nettement plus de succès en Suisse romande et italienne qu'en Suisse alémanique.

Les partis bourgeois (PLR et PDC) sont les partis les plus fortement représentés au Tessin, où ils occupent en moyenne plus de la moitié des sièges législatifs. L'UDC, en revanche, y est en concurrence avec la Lega, qui détient 18% des sièges. Le PS et les Verts occupent ensemble un peu plus d'un cinquième des sièges parlementaires communaux au Tessin. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion