Employés de la Confédération: Ueli Maurer pour un congé paternité de 4 semaines: ça énerve son parti
Publié

Employés de la ConfédérationUeli Maurer pour un congé paternité de 4 semaines: ça énerve son parti

Le ministre des finances veut que la Confédération soit un employeur attractif et veut doubler la durée du congé pour les nouveaux pères. L’UDC saute au plafond.

20 Minuten

L’UDC, dont est membre Ueli Maurer, était contre le congé paternité. Le Conseil fédéral, dont est membre Ueli Maurer, était contre le congé paternité de 4 semaines, lui préférant une durée de 2 semaines. Or ce lundi, Ueli Maurer est comme sorti du placard dans le «Tages Anzeiger», indiquant qu’il proposerait au Conseil fédéral d’octroyer les fameuses 4 semaines aux jeunes pères employés par la Confédération.

Le Département des finances indique, via son porte-parole, qu’il souhaite ainsi renforcer l’attractivité de la Confédération comme employeur. Ce sont les associations du personnel qui ont émis le souhait de faire passer le congé paternité à 4 semaines. Ueli Maurer a promis de soumettre la proposition à l’entier du collège.

«Ils ont déjà la sécurité de l’emploi»

Le président du groupe parlementaire UDC Thomas Aeschi se montre plus que circonspect, jugeant la proposition «irresponsable». Renforcer l’attractivité de l’État pour les salariés? «La Confédération est déjà un excellent employeur; le salaire moyen est de 121’000 francs», dit-il. Surtout, il rappelle que de nombreux employés du secteur privé craignent pour leur emploi, tandis que ceux de l’administration ont une sécurité de l’emploi «à mille pourcent». «Et on devrait, en plus, les récompenser?», s’agace-t-il.

Le peuple suisse a accepté l’an dernier l’instauration d’un congé paternité de deux semaines. Il s’agit d’un minimum légal. De nombreuses entreprises privées ont déjà augmenté cette durée pour leurs employés. Dans le public, le Canton de Vaud et la Ville de Genève accordent déjà un congé paternité de 4 semaines.

(ywe)

Ton opinion

312 commentaires