Actualisé

VaticanUeli Maurer reçu en audience par le pape

Le président de la Confédération a été reçu par le pape François lundi matin au Vatican. Cette entrevue s'est déroulée avant la prestation de serment des nouveaux gardes suisses, prévue dans l'après-midi.

Cette entrevue s'est déroulée avant la prestation de serment des nouveaux gardes suisses.

Cette entrevue s'est déroulée avant la prestation de serment des nouveaux gardes suisses.

Les deux hommes ont parlé de «la défense des droits de l'homme, la formation de la jeunesse et la collaboration internationale pour la promotion de la justice et de la paix», a indiqué le Saint-Siège dans un communiqué.

Lors de cet entretien de 16 minutes, qualifié de «cordial», les deux hommes ont aussi souligné leur voeu de «renforcer les bons rapports» entre la Suisse et le Vatican et «d'intensifier la collaboration entre l'Eglise catholique et l'Etat». Ils ont également évoqué le service «pluriséculaire et digne d'éloges» de la Garde suisse, dont 35 nouvelles recrues devaient prêter serment dans l'après-midi.

A l'issue de cette audience, le chef du Département fédéral de la Défense (DDPS) a rencontré le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone et le secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les Etats, Dominique Mamberti.

Cette entrevue s'est déroulée avant la prestation de serment des nouveaux gardes suisses, prévue en fin d'après-midi. Trente-cinq recrues, dont six romands, devaient jurer de défendre le pape. (ats)

Hommage au «professionnalisme» des gardes suisses

Le pape François a rendu hommage lundi au «professionnalisme» des gardes suisses. Il leur a demandé d'arborer une expression joyeuse quand ils sont de faction, ce qui compte aussi bien pour les gens de passage, les employés du Vatican que pour lui-même.

«Durant votre séjour à Rome, vous êtes appelés à témoigner de votre foi avec joie, et par la gentillesse de votre expression: ceci est important pour tant de personnes qui passent par la Cité du Vatican. Mais c'est aussi important pour ceux qui travaillent au Saint-Siège, et ça l'est aussi pour moi!», a déclaré le pape argentin.

François a «rendu hommage au service généreux et précieux des gardes suisses au service du pape et de l'Eglise». «Chaque jour, je peux faire personnellement l'expérience du dévouement, du professionnalisme et de l'amour avec lesquels vous menez vos activités», leur a-t-il confié, en les recevant dans la Salle Clémentine.

Six romands

M. Maurer devait assister en fin d'après-midi à la prestation de serment de trente-cinq recrues, dont six romands, dans la cour Saint-Damase. Le pape devait se faire représenter à cette cérémonie par le substitut à la Secrétairerie d'Etat, l'archevêque italien Angelo Becciu, numéro trois du Vatican.

Comme chaque année, la cérémonie a lieu le jour de la commémoration de la résistance des gardes suisses pour la défense du pape Clément VII (1523-1534), lors du sac de Rome par les troupes de Charles Quint, le 6 mai 1527.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!