Ueli Maurer «relativement» satisfait de la campagne de l'UDC
Actualisé

Ueli Maurer «relativement» satisfait de la campagne de l'UDC

Le président de l'UDC Ueli Maurer n'est que «relativement» satisfait de la campagne électorale menée par son parti.

Il reste néanmoins convaincu que l'UDC gagnera 100 000 nouveaux électeurs le 21 octobre.

Revenant sur les violences qui ont éclaté en ville de Berne samedi en marge de la manifestation de l'UDC, M. Maurer ne croit pas qu'elles vont fortement influencer le comportement des électeurs. La direction du parti a naturellement misé sur cette manifestation pour gagner encore des voix, mais les casseurs ne vont pas provoquer un raz-de-marée, a-t-il dit à l'ATS.

M. Maurer constate que la campagne électorale qui a été menée au niveau national a dans l'ensemble été «relativement utile». En revanche, les sections cantonales sont plutôt restées passives, note M. Maurer, tout en rappelant que la campagne a été portée par des politiciens de milice. Quoi qu'il en soit, de grandes améliorations sont encore possibles, selon lui.

Le président de l'UDC ne croit par ailleurs pas que le fait d'axer la campagne sur Christoph Blocher puisse fatiguer ou énerver une partie de l'électorat. Chaque campagne mécontente de toute façon quelques citoyens.

Au demeurant, ce n'est pas l'UDC qui a mis de son propre chef Christoph Blocher au centre de la campagne, répète M. Maurer, qui demeure convaincu que cette focalisation va renforcer et amener des voix à son parti. L'objectif de gagner 100 000 nouveaux électeurs reste donc atteignable. M. Maurer renonce par contre à émettre un pronostic en pour cent.

Quant aux autres partis, M. Maurer s'attend à ce qu'ils ne baissent ni ne progressent beaucoup. Si le PS pourrait voir certains de ses électeurs le quitter pour les Verts, le PDC et le PRD ne devraient en revanche pas connaître de grands changements. (ats)

Ton opinion