Oberland bernois: Ueli Steck pourrait avoir un sommet à son nom

Actualisé

Oberland bernoisUeli Steck pourrait avoir un sommet à son nom

Le célèbre alpiniste bernois qui a perdu la vie en escaladant l'Everest va être immortalisé par la commune de Grindelwald qui veut lui attribuer un pic.

1 / 6
L'alpiniste bernois Ueli Steck, âgé de 40 ans, est décédé sur l'Everest, près du camp II. Il projetait d'atteindre deux sommets en 48 heures. (Dimanche 30 avril 2017)

L'alpiniste bernois Ueli Steck, âgé de 40 ans, est décédé sur l'Everest, près du camp II. Il projetait d'atteindre deux sommets en 48 heures. (Dimanche 30 avril 2017)

Keystone
L'alpiniste Ueli Steck (à droite) avec son confrère Dani Arnold, qui avait battu le record du Bernois à l'Eiger. En 2015, Ueli Steck était parvenu à détrôner Dani Arnold, en grimpant à la face nord de l'Eiger en 2 heures 22 minutes. (Image du jeudi 11 juillet 2013)

L'alpiniste Ueli Steck (à droite) avec son confrère Dani Arnold, qui avait battu le record du Bernois à l'Eiger. En 2015, Ueli Steck était parvenu à détrôner Dani Arnold, en grimpant à la face nord de l'Eiger en 2 heures 22 minutes. (Image du jeudi 11 juillet 2013)

Keystone
Ueli Steck était connu pour ses ascensions record sur divers sommets de la planète, dont la face nord de l'Eiger, comme ci-contre. (Image du lundi 16 novembre 2015)

Ueli Steck était connu pour ses ascensions record sur divers sommets de la planète, dont la face nord de l'Eiger, comme ci-contre. (Image du lundi 16 novembre 2015)

kein Anbieter/capture youtube

Ueli Steck sera immortalisé à jamais dans l'Oberland bernois. En effet, les autorités communales de Grindelwald ont décidé mardi soir de donner à un sommet de la région le nom du célèbre alpiniste, décédé récemment à 40 ans sur les pentes de l'Everest. Selon le maire Christian Anderegg, la décision a été prise à l'unanimité, révèle le Blickjeudi.

La commune souhaite rebaptiser le plus gros pic de la crête Hireli sur la face est de l'Eiger, explique le journal. Pour autant bien sûr que les autorités soient d'accord.

Pas à la hauteur de Steck

Certains lecteurs du quotidien ne voient pas d'un bon oeil l'attribution de ce pic au célèbre alpiniste. Ils ne le jugent pas à la hauteur du talent du Bernois. L'un d'entre eux propose du coup de renommer un autre sommet, le Pic Agassiz (3946m) dans l'Oberland également, qui doit son nom à un scientifique américano-Suisse Louis Agassiz du 19e siècle.

Un autre souhaite rebaptiser le Stecknadelhorn, un sommet des Alpes valaisannes qui culmine à 4241 mètres d'altitude dans le massif des Mischabels. Ce qui honorerait mieux les exploits de Ueli Steck puisqu'il s'agit d'un 4000. Et qui aurait l'avantage de ne pas devoir adapter toutes les cartes géographiques du pays.

Pour rappel, Ueli Steck est décédé le 30 avril dernier à l'âge de 40 ans en tentant de gravir l'Everest par la terrible arête ouest - une route particulièrement meurtrière et peu tentée - avant de continuer, dans un même élan, sur le sommet satellite du Lhotse, le tout sans bouteille d'oxygène, ce qui aurait constitué une première. L'Emmentalois a perdu la vie lors de l'escalade du mont Nuptse, face à l'Everest en glissant et en chutant de plus de 1000 mètres.

(NewsXpress)

Ton opinion