Népal: Ueli Steck renonce à gravir l'Everest
Actualisé

NépalUeli Steck renonce à gravir l'Everest

Ueli Steck, l'alpiniste bernois victime d'une bagarre avec une centaine de Sherpas dimanche, renonce définitivement à gravir l'Everest.

Simone Moro et Ueli Steck en Avril à l'Everest.

Simone Moro et Ueli Steck en Avril à l'Everest.

Dans une interview donnée mardi sur place à swissinfo.ch, l'alpiniste suisse explique: « Ma confiance a disparu. Je ne pourrais pas retourner sur cette montagne ». Il reconnaît par ailleurs que certaines des actions de son équipe ont pu provoquer les guides locaux.

«Je pense que les Sherpas n'ont pas apprécié que nous terminions le travail qu'ils avaient abandonné, fâchés, a-t-il indiqué. Mais nous nous sentions très mal vis-à-vis des expéditions commerciales pour lesquelles les Sherpas travaillent. C'est pour cette raison que nous avons fini leur boulot».

Ueli Steck pense également que le comportement des Sherpas n'est autre que l'expression de leur jalousie accumulée depuis des années. «Les Sherpas travaillent ici depuis très longtemps, ce sont les riches du Népal et possèdent de plus en plus de pouvoir, explique l'alpiniste. Mais de l'autre côté, ils voient tous ces Occidentaux avec beaucoup d'argent. Il existe un immense fossé entre eux et nous».

L'expérience vécue dimanche marquera à jamais le Bernois. «J'ai changé d'avis à propos de l'Everest, et de la région Khumbu (ndlr: zone de peuplement principal des Sherpas dans l'Himalaya). Je suis venu à dix reprises mais maintenant c'est fini, je ne reviendrai plus».

Ueli Steck termine en confiant qu'il va maintenant passer quelque temps dans les Alpes, où il peut «grimper librement».

Une vidéo du projet d'Ueli Steck:

(20 minutes/ats)

60 ans d'exploits

Ueli Steck est réputé pour ses exploits en solitaire et ses records de vitesse, tandos que l'Italien Simone Moro est le vainqueur à quatre reprises du «toit du monde». Ils étaient accompagnés d'un photographe britannique et s'apprêtaient à camper dimanche à plus de 7000 mètres d'altitude lorsque la dispute a éclaté avec les guides sherpa qui assuraient la cordée.

Cette année marque le 60e anniversaire de la première ascension de l'Everest. Le 29 mai 1953, Edmund Hillary et le sherpa Tensing Norgay avaient atteint pour la première fois de l'histoire le sommet de la montagne la plus haute du monde.

Environ 3000 personnes ont réussi à vaincre l'Everest depuis cet exploit. La saison propice à l'ascension de l'Everest débute fin avril et ne dure que deux mois, avant le début de la mousson.

Ton opinion