Actualisé 07.06.2006 à 07:10

UMTS: pas dangereux à petite dose

Le rayonnement des antennes UMTS n'est pas dangereux, du moins pour une exposition de courte durée, selon une étude. Mais des questions re stent ouvertes.

Financée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et des opérateurs de téléphonie mobile, l'étude a été réalisée pour contrôler les résultats d'une étude néerlandaise qui a beaucoup fait parler d'elle. Publiée en 2003, celle-ci a montré que les antennes UMTS pouvaient provoquer des nausées ou des vertiges.

L'étude zurichoise, publiée hier dans la revue Environmental Health Perspectives, n'a pas pu confirmer ces résultats. Cette analyse a porté sur 33 personnes qui se disent électrosensibles et 84 personnes qui se déclarent non électrosensibles, âgées de 20 à 60 ans. Les cobayes ont été placés dans des champs de rayonnement UMTS de diverses intensités durant quarante-cinq minutes une fois par semaine. «Nous avons découvert qu'aucune des intensités n'altérait le bien-être des sujets, et que les rayonnements n'avaient aucune influence sur les fonctions cognitives», a indiqué le responsable de l'étude, Peter Achermann, professeur à l'Université de Zurich.

Cette étude ne dit rien sur les effets physiologiques des rayonnements UMTS et sur les effets des expositions de longue durée. L'influence du rayonnement des téléphones mobiles, qui est beaucoup plus important que celui des antennes, n'a pas non plus été analysé. L'OFSP juge pourtant l'étude «rassurante pour la population».

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!