Canulars: Un 1er avril qui a la pêche...

Actualisé

CanularsUn 1er avril qui a la pêche...

Les quotidiens ne paraissaient qu'au compte-gouttes entre Vendredi-Saint et lundi de Pâques. Toutefois, les blagues des médias suisses étaient plutôt originales.

Prototype de l'urinoir à turbine électrique développé par le WWF.

Prototype de l'urinoir à turbine électrique développé par le WWF.

La «NZZ Online» a annoncé lundi qu'un projet baptisé «Valais 2026» était en lice pour les Jeux Olympiques. Les chances de succès de cette candidature sont de toute évidence plus grandes que pour celle des Grisons étant donné que les Valaisans sont plus enclins à faire la fête et que les montagnes sont plus hautes dans leur canton, s'amuse le portail.

Oskar Freysinger aurait par ailleurs déjà été choisi en tant que porteur de drapeau. Son ancien concurrent Christian Varone n'est pas non plus en reste, puisqu'il serait affecté à la sécurité et l'administration des douanes pendant la manifestation.

Darius Rochebin devrait lui bientôt réduire sa charge de travail. Le «GuideTVcinéma» lâche dans son édition hebdomadaire que la RTS va confier dès lundi le journal une semaine sur deux à son homologue alémanique de la télévision SRF, Urs Gredig, au vu du tabac que ce dernier a fait le 21 mars en Suisse Romande lors de l'échange de présentateurs des deux régions linguistiques.

Des oeufs en masse

Il n'y aura pas qu'Urs Gredig qui devrait débarquer prochainement de Suisse alémanique. Selon les dires de la radio RTS «La Première» lundi matin, des milliers de boîtes d'oeufs devraient l'accompagner, étant donné la pénurie qui sévit en Suisse Romande depuis Pâques.

Et pas besoin de les colorer pour les prochaines fêtes pascales: des scientifiques ont découvert que des poules pondent des oeufs de cinq couleurs différentes à l'est de la Suisse, disent la radio alémanique «RadioTop» et la télévision zurichoise «TeleZüri». Selon cette dernière, il suffit de mêler à la nourriture des volatiles des additifs permettant d'obtenir la couleur souhaitée

Daniel Brélaz sur le grill

Toutes les boîtes du Flon vont fermer pour faire place à un écoquartier, selon les radios «RougeFM» et «YesFM». La mesure devrait permettre de calmer les nuits lausannoises. Daniel Brélaz, syndic de la ville, et Igor Blaska, patron de la discothèque «Mad», ont réagi lundi sur les ondes.

Le syndic n'a pas non plus été épargné par les journaux. «Le Matin» révèle lundi que Daniel Brélaz a interdit à Lausanne la photo de sa femme Marie-Ange posant à demi-nue pour une exposition itinérante sur les violences familiales. Il censure sa propre femme, tonne le journal. Et de renchérir: «Le syndic ne veut plus que d'autres yeux se posent sur la naissance de la poitrine de sa chère et tendre».

Urinoirs écolos

Il y a les écoquartiers pour prévenir la violence, mais aussi les toilettes durables pour sortir du nucléaire. Les Suisses pourront bientôt se soulager en utilisant le premier urinoir à turbine électrique, où l'eau utilisée pour le rinçage est acheminée vers une petite turbine et produit de l'électricité. Développé par le WWF, cet objet va «donner le coup d'envoi de la grande révolution énergétique», écrit lundi l'organisation environnementale.

Si un dixième des restaurants adoptait ce système, on pourrait fermer la plus grande centrale nucléaire de Suisse, celle de Leibstadt. Le WWF dit maintenant chercher une centaine d'écoles, de cantines universitaires et de restaurants prêts à installer ces équipements pour une opération pilote. La variante dames, qui exige des recherches plus approfondies, devrait être prête pour 2016.

«Harlem Shake» et star du rugby

Une trentaine de députés genevois se sont trémoussés sur le rythme du «Harlem Shake» afin de récolter des fonds pour défendre la diversité de la presse. Le président d'honneur du MCG Eric Stauffer, déguisé en lapin rose, a ouvert le bal. Concocté par «Le Courrier» jeudi, le canular a donné le coup d'envoi des poissons d'avril.

Le Gripen devait aussi faire quelques pirouettes lundi avant de se poser sur la place de Dübendorf (ZH) pour un test d'atterrissage. Le canular diffusé dimanche par la télévision alémanique «TeleTop», aurait attiré plusieurs amateurs, qui ont scruté le ciel en vain pour trouver l'avion si cher au président de la Confédération.

Visite papale et météo pascale

Le Pape François n'a finalement pas rendu visite lundi à son vieil ami, le Frère Niklaus, au couvent des Capucins à Olten (SO). La télévision alémanique «Tele M1» a expliqué que les deux hommes s'étaient connus il y a dix ans à Buenos Aires (AR). Ernst Zingg, président d'Olten, se serait même approvisionné en bières blanches «Franziskaner» pour que le Pape n'oublie pas de sitôt son passage.

Si François n'est pas venu, le mauvais temps, lui, n'est pas parti. C'est ce qui a poussé la ville de Berne à adopter une stratégie plutôt incongrue: «Pour la première fois, Berne a lancé un appel d'offres météo pour les mois de mars à mai 2014», assurent les autorités. La capitale veut devenir l'endroit le plus ensoleillé au nord des Alpes.

Le soleil ne brille pas encore mais le climat se réchauffe, du moins dans le canton de Vaud. Le château de Chillon situé sur le Léman serait en train de sombrer à cause de la fonte des glaciers et de la montée des eaux du lac. Des experts vénitiens (IT) présents sur les lieux lundi auraient recommandé la construction d'une digue et une mise sur pilotis, s'amuse le teletext. (ats)

Ton opinion