Hockey sur glace: Un 2000e match fêté dignement par Ajoie
Publié

Hockey sur glaceUn 2000e match fêté dignement par Ajoie

Cet acte III des demi-finales de play-off était le 2000e match de l’histoire du HC Ajoie. Il a largement tourné en faveur des Jurassiens, qui mènent désormais 2-1 dans la série qui les oppose à Langenthal.

par
Julien Boegli
(Porrentruy)
Tim Wolf et les Ajoulots n’ont pas encaissé de but.

Tim Wolf et les Ajoulots n’ont pas encaissé de but.

Urs Lindt/Freshfocus

Le HC Ajoie a visé dans le mille, le soir où il disputait, selon les statistiques fournies avant le duel, le 2000e match de son histoire. Quarante-huit heures après avoir remis les pendules à l’heure au Schoren, il a pris les devants dans cette série au terme d’une prestation aboutie (4-0).

Dans la lignée des deux précédentes confrontations, les Jurassiens ont eu la bonne idée de lancer le bal lors de leur première période de supériorité numérique. C’est de la canne de Reto Schmutz, l’homme en feu de la série côté ajoulot, que l’ouverture est tombée à la 6e minute. Ou plutôt du corps du défenseur bernois Yves Müller, allongé devant sa cage, qui a dévié involontairement la rondelle au fond de ses filets.

Cette réussite, un peu heureuse, a récompensé quoi qu’il en soit le départ convaincant du HCA, plus entreprenant que son adversaire, qui aurait même pu doubler la mise dans la minute suivante si l’envoi de Jonathan Hazen, à 4 contre 5, n’était pas venu s’écraser sur le montant d’un Pascal Caminada qui n’a pas affiché, une fois encore, tous les gages de sécurité nécessaires.

Sur sa lancée, Ajoie pouvait inscrire le 2-0 par Schmutz – sa 5e réussite de la série, la 8e en play-off – sur un service impeccable de Hazen. Frustré, Langenthal a dès lors usé de la manière forte pour tenter d’inverser le cours des événements. À la 12e minute, Marc Kämpf s’est fait l’auteur d’une charge hautement dangereuse à la tête de Phil-Michael Devos, justement punie d’un retour immédiat au vestiaire. Sonné, le Top Scorer québécois a mis un bon moment avant de retrouver ses esprits.

Wolf parfaitement à son affaire

Le collectif de Porrentruy ne s’est en tout cas pas servi de l’exclusion de l’ailier gauche de la ligne de parade du SCL pour enfoncer le clou. Progressivement, Langenthal est sorti de son trou sans toutefois revenir au score. Impeccable dans la gestion de sa zone défensive, l’arrière-garde locale n’a rien accordé, bien soutenue il faut le dire par un Tim Wolf parfaitement à son affaire et blanchi au terme des 60 minutes. Comme à la 19e minute, lorsque le gardien zurichois s’est interposé à trois reprises devant Eero Elo.

Après avoir concédé huit buts jusque-là dans cette série, Ajoie a élevé son niveau de vigilance, n’a rien cédé, alimentant la frustration d’un contradicteur qui a choisi de durcir davantage encore le ton (charge sur Daniel Eigenmann non sanctionnée à la 24e).

Une tentative de déstabilisation demeurée sans effet, Devos, remis de ses émotions, gonflant l’avance des siens en jeu de puissance à la mi-match. La quatrième réalisation locale, œuvre de Hazen après sept secondes lors de l’ultime période, a eu l’effet d’un coup d’assommoir pour les Haut-Argoviens. Déjà décisive deux jours plus tôt avec quatre réalisations, la première triplette offensive bruntrutaine – Hazen-Devos-Schmutz – a une fois de plus fait parler la poudre. Et plutôt quatre fois qu’une!

Ajoie – Langenthal 4-0 (2-0 1-0 1-0)

Raiffeisen Arena. Huis clos. Arbitres: MM. Eichmann, Staudenmann, Pitton et Dreyfus.

Buts: 6e Schmutz (5 c 4) 1-0, 9e Schmutz (Hazen) 2-0, 30e Devos (Hazen, Hauert/5 c 4) 3-0, 41e Hazen (Devos/4 c 4) 4-0.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Rouiller, Eigenmann; Aebischer, Hauert; Stemer; Hazen, Devos, Schmutz; Huber, Mäder, Joggi; Frei, Frossard, Schnegg; Roberts, Macquat, Zwissler; Muller. Entraîneur: Sheehan.

Langenthal: Caminada; Christen, Müller; Pienitz, Büsser; Maret, Guggenheim; Weber; Elo, Kummer, Kämpf; Küng, Torquato, Tschannen; Dähler, Himelfarb, Gerber; Kläy, Schläpfer, Nyffeler; Derungs. Entraîneur: Campbell.

Notes: Ajoie sans Casserini (blessé), Camichel ni Hofmann (surnuméraires). Langenthal sans Chanton, Rüegsegger, Wyss (blessés), Dobryskin, Higgins ni Wigger (surnuméraires). Tir sur la transversale de Hazen (7e).

Pénalités: 6 x 2’ contre Ajoie, 5 x 2’ + 1 x 5’ (Kämpf) + pénalité de match (Kämpf) contre Langenthal.

Kloten a un patin en finale

Kloten a remporté le troisième match des demi-finales des play-off de Swiss League (best of 7), jeudi soir, contre Olten 5-2 (1-1 2-0 2-1). Les Aviateurs mènent 3-0 leur série et pourraient se qualifier pour la finale dès samedi déjà. Les joueurs de Per Hanberg ont été menés (Chiriaev, 8e) avant de laisser parler leur efficacité. Figren (16e), Forget (27e) et Faille (30e) ont remis les choses en place avant la fin du deuxième tiers. Ce sont ensuite Forget (43e) et Marchon (59'58'') qui ont répondu au 3-2 inscrit par Nunn (42e).

Ton opinion