Actualisé 05.05.2018 à 10:54

Ecublens (VD)

Un 38e Balélec quasi complet et radieux

Le plus grand festival estudiantin d'Europe s'est joué vendredi 4 mai 2018 à l'EPFL. Bilan.

de
fec
1 / 49
Festival Balélec  - Vendredi 4 mai 2018Stand High Patrol, Grande scène

Festival Balélec - Vendredi 4 mai 2018Stand High Patrol, Grande scène

F. Melillo
Festival Balélec  - Vendredi 4 mai 2018Wugs, Squatt

Festival Balélec - Vendredi 4 mai 2018Wugs, Squatt

F. Melillo
Festival Balélec  - Vendredi 4 mai 2018Wugs, Squatt

Festival Balélec - Vendredi 4 mai 2018Wugs, Squatt

F. Melillo

Ils étaient près de 14'000, sur une capacité de 15'000 personnes, à faire la fête à l'EPFL. Il faut dire que le beau temps et la douceur étaient de la partie. Les rafales de vent ont, en revanche, donné du fil à retordre à l'organisation. «Nous avons dû reconsolider toutes les barrières du site. Ça a ajouté une sacrée dose de travail», souffle Grégoire Brunat, attaché de presse du Balélec.

Côté concerts marquants, Gogol Bordello avec son mélange de ska, de punk et de sonorités balkaniques a fait pogotter la foule comme jamais. La rappeuse genevoise Danitsa s'est aussi démarquée avec son flow et son énergie. «Elle représente parfaitement l'esprit artistique du Balélec. C'est encore une jeune artiste, mais qui a un fort potentiel», estime encore le responsable.

Balélec Vendredi 4 mai 2018, site de l'EPFL, Ecublens (VD). Infos: www.balelec.ch

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!