Mumford and Sons : Un 5e membre aux décisions capitales
Publié

Mumford and Sons Un 5e membre aux décisions capitales

Le groupe britannique de folk-rock Mumford and Sons a enregistré l'intégralité de son album «Delta» avec un as du son. Ce n'était pas prévu ainsi.

par
jde
Ted, Marcus, Winston et Ben (de g. à dr.) ont lancé le groupe en 2007.

Ted, Marcus, Winston et Ben (de g. à dr.) ont lancé le groupe en 2007.

dr

Lorsque le quatuor parle de sa collaboration avec Paul Epworth, il présente ce dernier comme le cinquième membre du groupe. Difficile de faire plus joli compliment. Et dire qu'en 2017, Mumford and Sons et le producteur ne se connaissaient même pas...

«Ce n'est que lorsqu'on a enregistré avec lui le titre «Slip Away» qu'on s'est dit qu'il était exactement la personne que l'on recherchait pour nous aider à diriger la barque pour notre 4e album», a raconté Marcus Mumford au site theday.com. Pour le groupe, prolonger cette collaboration initialement prévue pour un single était une évidence. Pour l'homme de l'ombre derrière les tubes «Rolling in the Deep» d'Adele ou «Ordinary Love» de U2 aussi, «l'alchimie et la magie étaient au rendez-vous».

Détaillant le processus d'écriture de «Delta», Ben Lovett a expliqué que lui et ses trois potes avaient travaillé individuellement sur des morceaux, avant de présenter leurs idées au reste du groupe et à Epworth. L'avis et l'aide de ce dernier «ont été capitaux dans nos choix et prises de décision», a insisté le musicien.

Quant aux sujets abordés dans les chansons, ils ont été pour la grande majorité inspirés par le vécu de chacun. «Ces dernières années, beaucoup de choses ont bouleversé nos vies personnelles. Nos titres sont dès lors très autobiographiques», a livré Ted Dwane. Des affirmations confirmées par Ben Lovett. «La chanson «If I Say» interroge sur l'engagement, sur les contraintes de la vie en couple. Lorsque je l'ai composée, je me trouvais alors à mi-chemin entre un divorce et une nouvelle relation», a-t-il avoué.

Ton opinion