Allemagne: Un A380 forcé d'atterrir, faute de carburant

Actualisé

AllemagneUn A380 forcé d'atterrir, faute de carburant

Un appareil d'Air France a dû se dérouter après la fermeture momentanée de l'espace aérien kazakh en raison du lancement d'une fusée. Un détour qui l'a contraint à se poser en Allemagne.

L'appareil reliant Shanghai à Paris a atterri mercredi matin à Hambourg (Nord) sur décision du pilote après avoir volé plus longtemps que prévu en raison de la fermeture momentanée d'une partie de l'espace aérien du Kazakhstan et du Kirghizistan, a précisé à l'AFP un porte-parole de la compagnie.

Même si l'A380 était techniquement en mesure de rallier Paris, le pilote a décidé de procéder à un complément de carburant pour respecter la réglementation qui prévoit une marge de sécurité de 30 minutes de vol, a-t-on précisé de même source.

L'avion d'Air France est arrivé à destination avec 3H16 (BIEN 3H16) de retard, a ajouté un porte-parole de la compagnie à Paris.

«Hambourg est une bonne solution car c'est un aéroport de bonne taille qui peut accueillir l'A380», a souligné Air France-KLM.

Air France-KLM n'était pas en mesure de préciser si des avions d'autres compagnies avaient aussi été contraints de modifier leur route en raison du lancement de la fusée Soyouz. (afp)

Ton opinion