Etats-Unis: Un accident provoque une nouvelle fuite
Actualisé

Etats-UnisUn accident provoque une nouvelle fuite

Un bateau a percuté un puits de pétrole au large de la Louisiane, provoquant une fuite de brut. Les garde-côtes ont immédiatement envoyé des secours sur place.

Le puits, à 104 km au sud de La Nouvelle-Orléans dans un marécage uniquement accessible par bateau, s'est fracturé après avoir été percuté par la barge baptisée «Captain Buford», tirée par le remorqueur «Pere Ana C», ont ajouté les autorités qui précisent que cet accident n'a aucun lien avec la marée noire provoquée par l'explosion puis le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon.

Juste après l'incident, des témoins avaient affirmé voir le pétrole jaillir à une hauteur de 6 m depuis la tête du puits, lui- même installé à 1,8 m sous l'eau. Les garde-côtes ont minimisé l'importance de la fuite, soulignant que seule une fine couche de pétrole est visible à la surface, à la verticale du puits fracturé.

«Des vapeurs de gaz et d'eau remontent à la surface» ainsi qu'une faible quantité de pétrole, a indiqué l'amiral Thad Allen, chargé de la lutte contre la marée noire pour le gouvernement américain.

Jindal présent

Une équipe des garde-côtes de Mobile (Alabama, sud) et un hélicoptère de La Nouvelle-Orléans avec un inspecteur de pollution marine à son bord ont été envoyés sur place. Des navires employés à lutter contre la marée noire ont également fait route vers le lieu de l'incident pour y déployer près de 2 km de barrages anti-pétrole.

«L'avantage, c'est qu'avec les infrastructures en place (contre la marée noire), nous disposons de nombreuses ressources. Nous avons du matériel pour écumer le pétrole à la surface de l'eau et des barrages anti-pétrole», a souligné M. Allen.

Le contre-amiral des garde-côtes Paul Zukunft, un des responsables chargés de la lutte contre la marée noire en Louisiane, et le gouverneur de l'Etat Bobby Jindal ont survolé la zone où l'incident a eu lieu pour se rendre compte des dégâts.

(ats)

Ton opinion