Max Mosley: Un accord est proche avec les écuries dissidentes
Actualisé

Max MosleyUn accord est proche avec les écuries dissidentes

Max Mosley, le président de la FIA, a déclaré dimanche qu'un accord est proche avec les huit écuries qui ont menacé de monter une compétition parallèle la saison prochaine.

Mosley a dit à l'Associated Press qu'il pourrait geler la menace de procès pour encourager une solution à l'amiable.

«Il n'y aura pas d'assignation. Je pense qu'il vaut mieux parler qu'engager des procédures», a dit Mosley à l'AP.

Mosley est d'accord avec le directeur de McLaren Martin Whitmarsh qui a indiqué samedi qu'un accord doit être trouvé d'ici fin juillet.

«Si ça devait durer, cela abîmerait les écuries. Cela ne toucherait pas la FIA mais les écuries car cela frapperait leurs sponsors», a indiqué Mosley.

Huit écuries ont laissé planer la possibilité de monter une compétition dissidence arpès s'être prononcé contre la limitation des budgets à 45 millions d'euros voulu par la FIA pour 2010. (ap)

Ton opinion