Haute-Sorne (JU): Un accord trouvé pour lancer le projet de géothermie profonde
Publié

Haute-Sorne (JU)Un accord trouvé pour lancer le projet de géothermie profonde

Le projet très controversé de géothermie de Haute-Sorne pourra aller de l’avant. Des garanties de sécurité ont été inscrites dans une convention, indiquent le Canton du Jura et ses partenaires. 

Les projets de géothermie se multiplient mais inquiètent partout les populations locales en raison des risques sismiques. (image prétexte)

Les projets de géothermie se multiplient mais inquiètent partout les populations locales en raison des risques sismiques. (image prétexte)

Chantal Dervey

Après un stand-by de plusieurs années, le forage prévu non loin de Bassecourt devrait pouvoir aller de l’avant. Le Canton du Jura a annoncé la signature d’un accord contenant un cadre plus strict en termes de risques. Le projet suscite depuis ses balbutiements des inquiétudes sur les conséquences sismiques d’un tel forage. La convention contient donc des mesures de suivi et d’amélioration des connaissances du sous-sol, une meilleure surveillance sismique, une facilitation de déclaration d’éventuels dommages et la planification de la mise hors service de l’infrastructure après usage. 

L’entreprise Geo énergie Suisse se réjouit de cette décision. Elle précise que des forages exploratoires permettront de sonder les sous-sols jusqu’à 4 à 5 km de profondeur, et que la décision de forer pour de bon ne sera prise qu’après analyse des résultats de cette exploration. Pour parer à ce que la firme décrit comme des «informations imprécises ou erronées» dans le débat public, celle-ci annonce la mise sur pied d’une commission de suivi réunissant des représentants du Canton, de la commune, de la population, des associations et de la Confédération, qui soutien le projet

En parallèle à la signature de cette convention, le Canton du Jura a donc classé la procédure ouverte qui visait à révoquer le plan de géothermie de Haute-Sorne.

(rmf)

Ton opinion

17 commentaires