Actualisé 14.03.2017 à 14:32

Fusillade à BâleUn acte de vengeance pour de la drogue volée?

Selon «20 Minuten», une dispute autour d'un vol d'héroïne serait à l'origine de la fusillade ayant fait deux morts à Bâle jeudi passé. Le Ministère public ne veut pas s'exprimer sur les faits.

von
qll/ofu
1 / 11
L'auteur principal des faits a été condamné jeudi (13 décembre 2018) à la prison à vie.

L'auteur principal des faits a été condamné jeudi (13 décembre 2018) à la prison à vie.

kein Anbieter
Le procès du principal suspect, un Albanais de 42 ans, s'est déroulé ce lundi à Bâle. Le deuxième suspect a été arrêté aux Pays-Bas. (10 décembre 2018)

Le procès du principal suspect, un Albanais de 42 ans, s'est déroulé ce lundi à Bâle. Le deuxième suspect a été arrêté aux Pays-Bas. (10 décembre 2018)

Keystone/archive/photo d'illustration
Aucun motif n'est encore connu pour la fusillade survenue au Café 56 jeudi 9 mars 2017 vers 20h15. Elle a fait deux morts. Les tireurs sont en fuite. (vendredi 10 mars 2017)

Aucun motif n'est encore connu pour la fusillade survenue au Café 56 jeudi 9 mars 2017 vers 20h15. Elle a fait deux morts. Les tireurs sont en fuite. (vendredi 10 mars 2017)

kein Anbieter

Mirjan, 28 ans, Orges, 39 ans et Festim, 24 ans, se trouvaient à la même table du Café 56, jeudi dernier à Bâle, quand deux individus ont pénétré dans l'établissement et ouvert le feu sur eux. Les deux plus âgés sont décédés. Le plus jeune des trois a été emmené avec de graves blessures à l'hôpital.

«La première personne touchée était Festim. Mirjan se serait alors levé et aurait tenté de prendre l'arme d'un des deux tireurs, mais lui et Orges ont également été touchés», a expliqué lundi une connaissance de Mirjan à «20 Minuten».

Deux kilos d'héroïne auraient disparu

Mais pourquoi les deux inconnus ont-ils tiré sur les trois Albanais? Selon nos collègues alémaniques, qui s'appuient sur plusieurs sources concordantes, le bain de sang serait lié au vol d'une grosse quantité de drogue.

Selon l'une des personnes qui s'est confiée à nos confrères, deux kilos d'héroïne ont été volés à un dealer de drogues. Au moins une des victimes du Club 56 serait liée à ce vol. L'attaque de jeudi serait donc un acte de vengeance.

Tout ce que l'on sait pour le moment, c'est que les victimes se trouvaient en Suisse en tant que touristes. Mais ils se seraient déjà rendus à plusieurs reprises dans notre pays par le passé... probablement pour des affaires de drogues.

Corps rapatriés en Albanie mercredi

Contacté mardi, le Ministère public bâlois n'a pas voulu s'exprimer sur ces faits «pour des questions liées à l'enquête». Il s'est contenté de dire que l'unité spéciale mise sur pied pour élucider l'affaire fait tout pour découvrir ce qui s'est passé. «Nous allons informer la population de l'avancement de l'enquête dès que possible», précise le commissaire René Gsell, qui n'a pas voulu dire si les auteurs ont été interpellés ou non.

Les dépouilles de Mirjan et Orges devraient être rapatriées mercredi à leur domicile en Albanie.

*Noms connus de la rédaction

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!