Un ado meurt de la grippe aviaire
Actualisé

Un ado meurt de la grippe aviaire

Un adolescent égyptien est décédé des suites du virus H5N1 de la grippe aviaire.

Sa mort porte à douze le nombre de personnes mortes après avoir contracté ce virus en Egypte.

Ce jeune de 17 ans, était originaire de la province de Fayyoum (100 km au sud du Caire), selon le ministère de la santé cité par l'agence officielle égyptienne Mena. Il était la vingtième personne atteinte du virus en Egypte depuis son apparition en Egypte l'an dernier. Huit on survécu. Le dernier décès, celui d'une Egyptienne de 27 ans, remonte au 20 janvier.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé le 18 janvier que deux cas humains recensés en Egypte étaient atteints d'une forme en mutation du virus H5N1 qui réduit l'effet du Tamiflu, médicament principal dans la lutte contre la maladie. Le gouvernement égyptien est depuis en état d'alerte.

Résistant au Tamiflu

L'Egypte est l'Etat arabe le plus peuplé et le troisième pays le plus touché par le virus H5N1 dans le monde après l'Indonésie et la Chine. Il compte 72 millions d'habitants et la consommation annuelle s'élève à 800 millions de volailles.

En novembre, le ministère de la Santé a lancé une campagne médiatique d'un coût de 10 millions de dollars pour informer la population des risques de la grippe aviaire.

Le ministère a en outre demandé au gouvernement 150 millions de dollars pour se préparer à une éventuelle pandémie, en cas de mutation du virus qui le rendrait contagieux entre humains.

Mais ces dernières semaines, aucun des cas humains détectés n'a survécu en dépit du fait qu'ils aient été traités avec du Tamiflu. Le taux de mortalité tournait autour de 50 % durant la première moitié de 2006.

Deux morts en Indonésie

Tous les cas dans le pays ont été détectés parmi des personnes travaillant directement avec les volailles. En dépit du fait qu'il est devenu résistant au Tamiflu, le virus reste pour l'instant transmissible uniquement des animaux vers les humains.

En Indonésie, deux personnes, une adolescente de 15 ans résidant dans la banlieue de Jakarta et un homme de 30 ans originaire de Java-Ouest, ont été contaminés par le virus hautement pathogène de la grippe aviaire, ont annoncé mardi les autorités du pays.

L'adolescente, qui vit dans le quartier de Menteng à Jakarta où résident de nombreux hauts responsables indonésiens et des diplomates étrangers, avait attrapé un oiseau sauvage qui est mort deux jours plus tard. L'homme originaire de la province de Java- Ouest résidait dans une zone où de nombreuses volailles ont été retrouvées mortes.

En Indonésie, 63 personnes ont succombé à ce jour au virus de la grippe avaire, le bilan humain le plus lourd pour un seul pays. Six de ces décès se sont produits depuis le début de l'année.

(ats)

Ton opinion