Région parisienne: Un ado poignardé dans son lycée
Actualisé

Région parisienneUn ado poignardé dans son lycée

Un élève de 18 ans d'un lycée du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) se trouvait entre la vie et la mort vendredi après avoir été poignardé par un camarade à l'intérieur de l'établissement à la suite d'une dispute.

L'élève, scolarisé au lycée Darius Milhaud, a été transporté dans un état grave à l'hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne) et se trouvait vendredi midi au bloc opératoire. «Ses jours sont en danger. On peut être très pessimiste» quant à ses chances de survie», a dit à l'AFP une source policière.

L'auteur des coups de couteau a pris la fuite et est actuellement recherché par la police, a précisé cette source.

Les ministres de l'Intérieur Brice Hortefeux et de l'Education Luc Chatel sont attendus au lycée Darius Milhaud «vers 16 heures», a dit le ministère de l'Intérieur.

La soeur de l'agresseur pour cause du différend

Selon les premiers éléments de l'enquête, le drame serait survenu vers 10h40 à l'intérieur de l'établissement, à la suite d'une dispute entre les deux élèves, tous deux âgés de 18 ans. Le différend aurait concerné la soeur de l'agresseur, qui était courtisée par la victime, selon une lycéenne qui dit avoir assisté au drame.

A la suite de l'agression, le lycée polyvalent Darius-Milhaud, qui accueille 1500 élèves dans des sections générales et professionnelles, a été fermé pour l'après-midi, des tracts étant distribué à l'ensemble des élèves pour les prévenir de la fermeture, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Rassemblés par petits groupes sur un tapis de neige devant les grilles du lycée, les élèves faisaient part de leur «surprise» et du «choc» provoqué au sein de l'établissement par la nouvelle de l'agression.

Quelqu'un de calme et respecté

«La victime était un élève de BEP vente. C'était quelqu'un de calme et de respecté. Ce qui vient de lui arriver, ça fait peur. Ca veut dire qu'on n'est même plus en sécurité à l'intérieur du lycée», a dit Jennyfer, 17 ans, élève de BEP Sanitaire et social.

«C'est arrivé à la récréation, dans un couloir du lycée. On est tous très choqués, on ne s'y attendait pas», a ajouté Tony, 17 ans, élève de seconde générale.

Selon Bianca-Love, 19 ans, élève de terminale ES, une histoire liée à la soeur de l'agresseur serait à l'origine de la dispute. «Ils se sont pris la tête à cause d'elle. L'agresseur a alors sorti un couteau, et l'a planté dans la victime», a-t-elle affirmé, en précisant avoir assisté à la scène.

«Je connaissais l'agresseur, c'est le frère d'une amie», a ajouté Kerline, élève de terminale STSS, en précisant que ce dernier était un élève de filière générale.

«Ce qui est arrivé nous a vraiment surpris. Ca arrive qu'il y ait des bagarres, parfois dures. Mais des agressions de ce type, je n'en avais jamais vu», a-t-il ajouté.

Pas de précédent

Selon la mairie du Kremlin-Bicêtre, «il n'y a eu aucun incident notable dans cet établissement dans les années précédentes». Le maire Jean-Luc Laurent (MRC) «a longuement discuté avec le proviseur et doit se rendre sur place», a dit son secrétariat.

Dans un communiqué, le syndicat CGT Educ'Action 94 affirme que le lycée Darius Milhaud «ne dispose, en matière de surveillants, aides-éducateurs, médiateurs, que de 12 équivalents temps plein» pour environ 1500 élèves.

Mardi 16 décembre, un adolescent de 16 ans avait été blessé par un tir de fusil devant son lycée, à Sucy-en-Brie, dans le même département du Val-de-Marne. Le lycéen, légèrement blessé au genou, avait été hospitalisé. Ses jours ne sont mis en danger. (afp)

Ton opinion