Actualisé 12.01.2010 à 20:12

Espagne

Un adolescent change de sexe

Un Espagnol de 16 ans a subi une opération de changement de sexe, devenant ainsi la première personne mineure à subir la procédure chirurgicale, que très peu de pays autorisent dans le cas de quelqu'un d'aussi jeune.

L'intervention, qui a duré deux heures et demie, a eu lieu il y a trois semaines à Barcelone et le patient va bien, a annoncé mardi le chirurgien, Ivan Manero, au cours d'une conférence de presse.

Le patient, dont l'identité n'a pas été précisée, suivait un traitement hormonal et psychiatrique depuis deux ans et sa décision de se faire opérer pour devenir une femme. Le garçon «disait se sentir de sexe féminin depuis l'âge de quatre ou cinq ans», a ajouté le chirurgien.

Comme la loi espagnole l'exige lorsqu'il s'agit d'un mineur, un juge a autorisé l'intervention.

Selon Monica Martin, fondatrice de l'Association espagnole des transsexuels, il y a moins de 50 interventions de changement de sexe par an en Espagne, et l'Association estime qu'il est préférable d'attendre la maturité avant d'y procéder.

L'Association mondiale professionnelle pour la santé des personnes transgenre, basée aux Etats-Unis, fixe des critères en la matière et la plupart des pays occidentaux suivent ses recommandations. Selon ces dernières, une intervention de changement de sexe ne devrait pas intervenir avant l'âge adulte, ou avant au moins deux ans de vie sexuelle en tant que personne du sexe auquel l'adolescent s'identifie.

En Espagne, les opérations de changement de sexe sont remboursées par la sécurité sociale dans trois régions (Catalogne, Andalousie et Communauté de Madrid), mais aucun hôpital public ne s'y livre sur des mineurs.

Selon Jameson Green, du Centre pour la santé transgenre de l'Université de Californie à San Francisco, seuls quelques rares pays dans le monde ont des lois autorisant spécifiquement les mineurs à changer de sexe chirurgicalement: l'Espagne, l'Australie et les Pays-Bas, ainsi que l'Allemagne.

En Thaïlande, où le phénomène est fréquent et la transsexualité acceptée dans toutes les couches de la société, les patients doivent avoir plus de 18 ans et subir une évaluation psychologique avant l'intervention et vivre un an dans la peau du sexe opposé.

Aux Etats-Unis, si aucune loi n'interdit spécifiquement ce genre d'intervention pour les mineurs, elles sont extrêmement rares, et jamais avant 16 ans, ajoute Green. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!