Actualisé 06.08.2012 à 07:46

GenèveUn aide-soignant suspendu pour exhibitionnisme

Un employé des HUG ne travaille plus depuis plus de deux mois. Au printemps, il aurait eu un comportement inadéquat auprès de plusieurs patientes.

de
rle

Un aide-soignant des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) est privé de travail et de salaire depuis plus de deux mois. En cause: un comportement jugé déplacé par deux patientes de l'établissement.

Selon la «Tribune de Genève», l'une d'elle l'accuserait d'exhibitionnisme alors qu'elle prenait une douche ce printemps. Des accusations rejetées par l'intéressé.

Le 24 avril, le quincagénaire est convoqué par ses supérieurs. Un mois plus tard, son cas est dénoncé au Procureur général et une enquête administrative est ouverte.

Résultat: l'employé, qui a plus de quinze ans de maison, se retrouve sans revenu le temps de la procédure. Une décision combattue aussitôt par son avocat. En vain.

L'affaire suit son cours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!