Japon – Un air de rock pour protéger les habitants des ours
Publié

JaponUn air de rock pour protéger les habitants des ours

Face aux attaques d’ours, la préfecture d’Iwate, au nord du Japon, a commandé une chanson à des rockeurs. Elle est censée apprendre les gestes de sécurité.

Dans le nord du Japon (ici sur l’île d’Hokkaido), en 2020, les «rencontres» avec des ours sont de plus en plus fréquentes.

Dans le nord du Japon (ici sur l’île d’Hokkaido), en 2020, les «rencontres» avec des ours sont de plus en plus fréquentes.

AFP

Le rocknroll peut-il protéger des attaques d’ours? C’est ce qu’espère une région au nord du Japon, qui a commandé un hymne à la prudence pour avertir les habitants de la menace que représentent ces animaux, de plus en plus nombreux dans les zones rurales.

«Vous pensez que les oursons sont mignons?» commencent les paroles de la chanson, sur un fond de batterie et de riffs de guitare. «Oubliez cette façon naïve de penser! Tout près de cet ourson, il y a un ours parent, et il va soudainement vous attaquer! Roar, roar, roar, roar, roar, roar, roar (anglais pour «Grrrr») – il va soudainement vous attaquer!»

«Faire le mort ne marche pas!»

Pour répondre à l’augmentation du nombre d’ours observés dans les zones rurales du nord du Japon, le gouvernement de la préfecture d’Iwate a commandé cette chanson, qui sera diffusée dans toute la région. Le morceau a été écrit et interprété par deux rockeurs sexagénaires locaux et donne des conseils sur les comportements à adopter en cas de rencontre avec un ours, tels que «ne jamais tourner le dos et s’enfuir» et «faire le mort ne marche pas».

Le chanteur Yuuzen Taguchi, 69 ans, a déclaré que ces conseils lui ont été utiles le jour où il a rencontré un ours près d’un champ. «C’est très effrayant lorsqu’il surgit devant vous. Vous avez envie de vous enfuir, mais mes grands-parents m’avaient dit, il y a des années, que si vous rencontrez un ours, il ne faut pas se retourner, mais reculer lentement»

Dans les centres commerciaux

Les ours sont répandus au Japon et déclenchent régulièrement des chasses effrénées lorsqu’ils s’aventurent dans les villes, où ils ont attaqué et même tué des habitants. Plus de 3300 rencontres avec des ours ont été signalées dans la préfecture d’Iwate, l’année dernière, contre seulement 700 en 2017. Les autorités espèrent que la chanson, qui sera diffusée dans les centres commerciaux locaux, en bord de route, jusqu’au 31 octobre, apprendra aux gens les gestes de sécurité.

«Je pense que si un ours entendait la chanson, il s’enfuirait…»

Kaoru Toudou, musicien

L’auteur de la chanson, Kaoru Toudou, 61 ans, a déclaré qu’il l’avait initialement écrite comme un morceau de blues. Mais Yuuzen Taguchi, qui a joué dans des groupes au cours des 50 dernières années, a donné à la chanson sa touche de rock. «On dit que les ours sont des créatures timides, alors je pense que si l’un d’eux entendait la chanson, il s’enfuirait», a déclaré Kaoru Toudou. «C’est le pouvoir du rocknroll.»

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires