Etats-Unis: Un Américain qui avait opéré son chien condamné
Actualisé

Etats-UnisUn Américain qui avait opéré son chien condamné

Un homme qui avait opéré son chien lui-même, arguant qu'il n'avait pas les moyens de payer le vétérinaire, a été condamné pour exercice illégal de la chirurgie sur un animal domestique.

Alan MacQuattie avait retiré un kyste de la patte de son labrador mélangé, âgé de 14 ans. Le chien a du être opéré à nouveau par des professionnels, la première tentative ayant entraîné une infection.

L'apprenti chirurgien de 63 ans, qui se présente comme handicapé et vivant des allocations de retraite de la sécurité sociale, a expliqué vendredi avoir anesthésié l'animal sur la partie touchée, faute d'argent. «Vu l'état de l'économie, surtout ici à Rhode Island, qui va nous donner un coup de main?» a souligné le retraité.

E.J. Fonnochio, le vétérinaire qui préside la société de l'Etat contre les mauvais traitements aux animaux, a qualifié l'opération de «crime haineux». D'après son diagnostic, l'opération n'était pas nécessaire pour un kyste bénin, qui ne semblait pas faire souffrir l'animal.

L'opération n'aurait pas coûté plus de 200 dollars, et l'association aurait pu en financer une partie, soutient Finnochio.

«Je n'ai fait que tenter d'aider un animal» soutient le maître, qui affirme ne pas «croire que cela soit de la cruauté envers les animaux». (ap)

Ton opinion