Emmen (LU): Un an après, le violeur est toujours introuvable
Actualisé

Emmen (LU)Un an après, le violeur est toujours introuvable

Une jeune femme est devenue tétraplégique après avoir été violemment agressée le 21 juillet 2015. Plusieurs personnes se trouvant à l'étranger ne se sont pas encore présentées au test ADN.

par
ats/ofu
1 / 11
21.07.2016  Pile un an après les faits, la police n'a toujours pas pincé le violeur. Les enquêteurs ont déposé des demandes d'entraide judiciaire à l'étranger parce que plusieurs personnes - convoquées au test ADN - n'ont toujours pas pu être vérifiées. Ici: la soeur de la victime, tétraplégique depuis son agression, à l'hôpital.

21.07.2016 Pile un an après les faits, la police n'a toujours pas pincé le violeur. Les enquêteurs ont déposé des demandes d'entraide judiciaire à l'étranger parce que plusieurs personnes - convoquées au test ADN - n'ont toujours pas pu être vérifiées. Ici: la soeur de la victime, tétraplégique depuis son agression, à l'hôpital.

Capture d'écran SRF
21.12.2015 Pour l'heure, 355 hommes ont été testés, indique le Ministère public lucernois dans un communiqué. Quatorze ne se sont pas encore présentés car ils sont en vacances ou à l'étranger. Deux échantillons sont en cours d'analyse. Mais pour le moment, l'agresseur de la jeune femme court toujours. (image prétexte)

21.12.2015 Pour l'heure, 355 hommes ont été testés, indique le Ministère public lucernois dans un communiqué. Quatorze ne se sont pas encore présentés car ils sont en vacances ou à l'étranger. Deux échantillons sont en cours d'analyse. Mais pour le moment, l'agresseur de la jeune femme court toujours. (image prétexte)

Keystone
30.09.2015 La victime de 26 ans, qui a été sauvagement violée à Emmen (LU) en juillet, n'a toujours pas pu être entendue par la police.

30.09.2015 La victime de 26 ans, qui a été sauvagement violée à Emmen (LU) en juillet, n'a toujours pas pu être entendue par la police.

20 Minuten/gwa

Cela fait un an jour pour jour qu'une femme de 26 ans a été agressée alors qu'elle faisait du vélo le long de la Reuss, à Emmen (LU). Son agresseur l'a violée dans une forêt. Depuis, elle est tétraplégique.

Voici un récapitulatif des efforts menés jusqu'à ici par la police pour retrouver le violeur:

- Trois personnes ont été interpellées provisoirement.

- Près de 10'000 données personnelles ont été vérifiées.

- 371 hommes ont été priés de passer un test ADN. Six d'entre eux ne se sont pas encore présentés parce qu'ils se trouvent à l'étranger. Les enquêteurs ont déposé des demandes d'entraide judiciaire avec les pays concernés. Ils ne souhaitent en revanche pas préciser de quels pays il s'agit.

- La police a par ailleurs contrôlé des milliers de numéros de téléphone portable qui se trouvaient près de la scène de crime au moment des faits. Dans ce contexte, 32 personnes ont dû passer un test ADN. Trois des 32 personnes aux données téléphoniques concordantes font partie des six personnes devant encore passer le test.

- Le Ministère public lucernois informe que les personnes qui n'ont pas encore pu être contrôlées sont de nationalité étrangère.

- Selon les traces ADN récupérées sur les vêtements de la victime, les enquêteurs pensent que l'agresseur a entre 19 et 25 ans, fume et a les cheveux foncés et frisés.

Le Ministère public lucernois promet jusqu'à 10'000 francs à toute personne qui pourrait renseigner sur le violeur.

Ton opinion