Un an de prison avec sursis pour un tacle

Actualisé

Un an de prison avec sursis pour un tacle

Un joueur du Sparta Rotterdam, Rachid Bouaouzan, a été condamné par la Cour d'appel de La Haye à un an de prison avec sursis.

Il a été reconnu coupable d'un tacle ayant provoqué une grave fracture chez un adversaire lors d'un match fin 2004.

La Cour a estimé le joueur coupable d'agression, aggravée du fait qu'il était conscient des séquelles durables qu'il pourrait infliger à son adversaire, selon les attendus du jugement. En première instance, Bouaouzan avait écopé de six mois avec sursis et de 200 heures de travaux d'utilité publique. Le 17 décembre 2004, Rachid Bouaouzan avait fauché Niels Kokmeijer lors d'une rencontre opposant le Sparta à Go Ahead Eagles. La faute avait provoqué une fracture avec complications, et mis un terme à la carrière footballistique de Kokmeijer.

(si)

Ton opinion