Dopage sur le Tour de France 2005: Un an de prison avec sursis requis contre Frigo
Actualisé

Dopage sur le Tour de France 2005Un an de prison avec sursis requis contre Frigo

L'avocat général de la cour d'appel de Chambéry (France) a requis un an de prison avec sursis à l'encontre du coureur cycliste italien Dario Frigo (Fassa Bortolo),

Dario Frigo avait été interpellé en juillet 2005, lors d'une étape du Tour de France à Courchevel (Savoie), pour une affaire de dopage.

L'arrêt a été mis en délibéré au 23 avril 2009, a indiqué vendredi le greffe de la cour d'appel.

Dans ses réquisitions, le parquet général a été au-delà de la condamnation de première instance du coureur qui s'était vu infliger six mois de prison avec sursis le 15 septembre dernier par le tribunal correctionnel d'Albertville. Il a en revanche demandé la confirmation de la peine infligée à son épouse Susanna Frigo: six mois de prison avec sursis.

Le ministère public a en outre requis une amende douanière conjointe de 8.757 euros pour le couple et le versement d'un euro de dommages et intérêts à la Fédération française de cyclisme (FFC).

Susanna Frigo avait été retrouvée le 11 juillet 2005 sur l'autoroute A43 à l'entrée d'Albertville en possession de produits dopants par les douanes. Quelques heures plus tard, son mari avait été interpellé dans son hôtel de Courchevel avant le départ de la 11e étape du Tour. (ap)

Ton opinion