Rosie Huntington-Whiteley: Un an pour retrouver la ligne après sa grossesse

Publié

Rosie Huntington-WhiteleyUn an pour retrouver la ligne après sa grossesse

Le mannequin anglais a dû se discipliner comme jamais pour perdre ses kilos en trop, après la naissance de son premier enfant.

par
Ludovic Jaccard
1 / 6
MAI 2019: Rosie Huntington-Whiteley a retrouvé la ligne depuis la naissance de son premier enfant, en juin 2017.

MAI 2019: Rosie Huntington-Whiteley a retrouvé la ligne depuis la naissance de son premier enfant, en juin 2017.

AFP/Neilson Barnard
Durant sa grossesse, le top model dit avoir pris de nombreux kilos. Elle a dû se battre pour les perdre.

Durant sa grossesse, le top model dit avoir pris de nombreux kilos. Elle a dû se battre pour les perdre.

DR
Elle ne regrette toutefois pas d'avoir eu un enfant avec son fiancé, l'acteur Jason Statham.

Elle ne regrette toutefois pas d'avoir eu un enfant avec son fiancé, l'acteur Jason Statham.

DR

Classée parmi les top models les plus courtisés au monde, Rosie Huntington-Whiteley n'a pas l'intention d'écourter sa carrière parce qu'elle est maman d'un petit Jack, âgé d'1 an et demi, qu'elle a eu avec son fiancé Jason Statham. La Britannique de 32 ans a dû se battre pour retrouver sa silhouette. «C'était une lutte pour moi. J'ai pris beaucoup de poids, bien plus que ce à quoi mes proches s'attendaient, confie-telle dans «Harper's Bazaar». Cela m'a pris une année d'entraînement et de discipline. Je ne plaisante pas. Il a fallu un an pour que je perde un kilo chaque mois. Et même après ça, il a fallu encore des mois avant que je puisse me sentir bien pour une séance photo.»

Malgré tous ses efforts, Rosie ne regrette pas une seconde d'avoir eu un enfant. «Je me sens plus forte, physiquement et mentalement, dit-elle. Pour la première fois, j'ai l'impression d'être plus une femme plutôt qu'une fille. Et cela a été un véritable cadeau de pouvoir me regarder dans le miroir et me sentir en accord avec mes imperfections.»

Quant à son métier, le top le prend très au sérieux. «Je travaille depuis que j'ai 16 ans, rappelle Rosie. J'ai toujours essayé d'être professionnelle. Je me suis vraiment investie dans ma carrière. Oui, je suis déterminée. Vous devez l'être si vous voulez continuer à travailler. Ça ne vous tombe pas dessus comme ça.»

Ton opinion