Actualisé

Abus sexuels à Thal (SG)Un ancien élève accuse un missionnaire

Un ancien élève du collège de Thal (SG) accuse un missionnaire d'avoir abusé sexuellement de lui pendant trois ans dans les années 1960, alors qu'il avait 13 ans.

Le religieux, qui vit et enseigne actuellement à l'étranger, rejette les accusations. La victime présumée, qui logeait en internat, a informé le recteur du gymnase par lettre fin février, a fait savoir la Société du Verbe-Divin mardi. Les responsables de la congrégation ont demandé au missionnaire de revenir en Suisse afin de pouvoir clarifier l'affaire.

Un criminologue indépendant a été chargé d'enquêter. Par ailleurs, la commission contre les abus sexuels du diocèse de St-Gall a été informée, tout comme la direction générale de l'ordre à Rome et la direction régionale du pays où se trouve l'abuseur présumé.

Première alerte en 2009

L'ancien élève affirme avoir déjà contacté l'ordre par téléphone en 2009. Le religieux avec qui il avait parlé n'a jamais informé son supérieur. Un comportement «inacceptable», selon le directeur des missionnaires en Suisse Hans Weibel, cité dans le communiqué.

Le collège a fermé ses portes en 2012 à cause d'un manque d'élèves. L'établissement avait été fondé en 1930 et dirigé jusqu'en 1999 par la Société du Verbe-Divin. Une fondation avait alors repris les rênes. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!