Zurich: Un Antifa acquitté et un autre arrêté dans une manif devant le tribunal
Publié

ZurichUn Antifa acquitté et un autre arrêté dans une manif devant le tribunal

Des militants antifascistes se sont réunis en soutien d’un Zurichois accusé d’avoir blessé un néonazi. Alors qu'il est ressorti acquitté du procès, un des manifestants a été arrêté.

La manifestation mercredi matin s’est déroulée calmement.

Une cinquantaine de militants se sont rassemblés mercredi matin devant le Tribunal de district de Zurich pour soutenir l’un des leurs qui faisait face à la justice, accusé d’avoir attaqué un néonazi lors d’une altercation en 2019 dans le quartier de Niederdorf. La police était présente en nombre pour encadrer le rassemblement. Des contrôles d’identité ont été menés et un des manifestants a fini par être arrêté dans la matinée.

Pendant ce temps, entre les murs du tribunal, le jeune doctorant de l’EPFZ, âgé de 29 ans, s’est muré dans le silence. Il a refusé de répondre à toutes les questions posées par le juge. En 2019, il était présent lors d’une confrontation entre un groupe d’Antifas et un groupe de néonazis. Le groupe antifa avait revendiqué l’attaque. Ses membres s’en étaient pris aux jeunes néonazis, qui célébraient un enterrement de vie de garçon, et qui, ivres, enchaînaient les saluts hitlériens. En changeant de bar, ils avaient été attaqués par leurs opposants d’extrême-gauche.

Il ne faisait pas encore nuit quand la baston avait eu lieu.

Un des extrémistes de droite avait été blessé. La présence du doctorant en physique a été prouvée par des relevés ADN, croisés avec des données de la police allemande après la participation du même homme à un autre rassemblement du côté de Hambourg. Le tribunal a totalement acquitté le suspect. Cagoulé, il n’avait pu être reconnu par aucun des néonazis. Bien que sa présence sur les lieux ait été établie, rien ne pouvait prouver que c’était bien lui qui avait porté les coups ayant mené aux blessures.

(ywe)

Ton opinion