Genève: Un arbre s'effondre sur le toit d'un tram

Actualisé

GenèveUn arbre s'effondre sur le toit d'un tram

L'incident, qui n'a pas fait de blessé, a coupé les lignes électriques de la ligne 12 des TPG. Le trafic a été perturbé plusieurs heures. Un 2e arbre a également chuté à proximité.

par
dra

L'orage qui a sévi sur Genève en ce début de mercredi après-midi a provoqué la chute d'un arbre à hauteur du 54 route de Chêne. Le feuillu est tombé sur le tram 12 qui circulait au même instant entre les arrêts Grange-Canal et Gare des Eaux-Vives. «L'incident n'a pas fait de blessé», précise Chloé Dethurens, porte-parole de la police genevoise. Les services d'urgence ont été dépêchés sur place. Les forces de l'ordre soulignent que personne n'a été emmené en ambulance et qu'aucun piéton ne se trouvait à proximité lorsque l'arbre s'est écrasé sur le véhicule des TPG.

«On a entendu un gros bruit et on s'est tous précipité aux fenêtres, certains sont descendu voir de plus près», témoigne Daniel. La foudre n'a pas frappé, c'est le vent qui a déraciné l'arbre», estime cet employé d'une administration cantonale située en face du lieu de l'accident.

Perturbations aux TPG

Dans sa chute, l'arbre a touché les lignes électriques des Transports publics genevois. Le courant a été coupé, provoquant une interruption de service sur la ligne 12 entre les arrêts Roche et Moillesulaz. Un service de bus circule pour remplacer les trams, indiquent les Transports publics genevois. Les navettes passent par le chemin de la Chevillarde et la route de Malagnou avant de rejoindre l'arrêt Terrassière. En conséquence, les arrêts Amandolier, Roches et Villereuse ne sont pas desservis. La cadence en direction de la ville est revenue à la normale, précisent les TPG. Le trafic entre Roche et Moillesulaz accusait, lui, une quinzaine de minutes de retard vers 15h30.

Un deuxième arbre à proximité de l'accident est également tombé sur la route de Chêne, sans faire de blessé. Un troisième menace de chuter. Les trois feuillus se trouvent tous dans la même propriété où la végétation «est mal entretenue», selon Marthe Fincati, porte-parole des Transports publics genevois. Le Service des espaces verts de la Ville de Genève a été dépêché sur place pour sécuriser le périmètre. La circulation des TPG a pu reprendre normalement dans les deux sens aux alentours de 18h45, indiquait le site de la régie publique.

Pareil incident est également survenu l'an dernier au Rondeau de Carouge: un arbre y avait coupé une ligne de tram. «Il est relativement fréquent, lorsqu'il y a des intempéries et un fort vent, que des arbres tombent sur les voies de bus ou de tram», précise Marthe Fincati.

Ton opinion