Football: Un arrêt des championnats coûterait 4 milliards
Actualisé

FootballUn arrêt des championnats coûterait 4 milliards

Un arrêt définitif de la saison dans les cinq grands championnats européens, suspendus face à la pandémie de coronavirus, engendrerait une perte totale de 3,6 à 4,2 milliards de francs, selon une étude du cabinet KPMG.

Les absences de Mané et Salah coûtent cher.

Les absences de Mané et Salah coûtent cher.

Keystone

Selon cette étude, publiée mardi, la Premier League anglaise serait la plus impactée si les 92 matches restant à disputer ne pouvaient se jouer, avec un manque à gagner de 1,3 à 1,4 milliard de francs. Elle estime une perte de 740 à 850 millions CHF en termes de droits TV, 263 à 320 millions de manques à gagner sur les partenariats ainsi que 180 à 190 millions de pertes en termes de billetterie et de prestations autour des matches.

Parmi les autres grands championnats, les Espagnols de la Liga pourraient perdre de 840 à 990 millions M CHF (dont 530 à 640 millions en droits TV), les Allemands de la Bundesliga de 685 à 790 millions (315 à 430 en droits TV), les Italiens de la Serie A de 580 à 690 millions (370 à 480 en droits TV) et les Français de la Ligue 1 entre 315 et 420 millions (160 à 215 en droits TV).

L'étude de KPMG ne prend en compte ni les pertes occasionnées par l'arrêt des éventuelles coupes d'Europe, à l'arrêt alors que les huitièmes de finales retour n'ont pas tous été disputés, ni celle des coupes nationales, suspendues également.

A ce jour, la Premier League et la Serie A sont arrêtées jusqu'au 3 avril, tout comme la Bundesliga, suspendue jusqu'au 2, et la Liga, censée reprendre le 5 avril. En France, la Ligue 1 est suspendue «jusqu'à nouvel ordre», sans date de reprise prévue. La Ligue de football professionnel (LFP) a indiqué mardi qu'elle espérait terminer le championnat au 30 juin grâce au report d'un an de l'Euro 2020, sans toutefois fermer la porte à l'étendre au-delà.

AFP

Ton opinion