Suisse: Un art martial russe fait craindre un réseau infiltré
Actualisé

SuisseUn art martial russe fait craindre un réseau infiltré

Des combattants russes seraient formé au Systema dans des écoles suisses. La Confédération surveille ces clubs.

par
rmf
AFP

Le Systema, art martial russe, s'enseigne dans plusieurs écoles en Suisse. Or, selon le «SonntagsBlick», des instructeurs russes utilisent ces cours pour former des combattants. Des cellules dormantes existeraient ainsi à Zurich, Berne et Lugano, prêtes à lutter à mains nues, au couteau ou au pistolet.

Selon un document du service de renseignement allemand, le réseau Systema servirait à «multiplier les forces armées hors des accords de désarmement internationaux», avec pour objectif de «provoquer troubles et insécurité dans la zone cible et recruter des élites». Toutes les écoles auraient des liens avec les services secrets et seraient sous influence financière et idéologique des autorités.

Le document ne dit pas qui tire les ficelles du réseau en Suisse. Toutefois, au coeur des inquiétudes se trouve le club de combat de Regensdorf (ZH). Y sont régulièrement envoyés des instructeurs de haut rang. Peu après les questions du journal, le club a mis son site internet hors-ligne.

Dans le radar du renseignement suisse

«Il y a des centaines de clubs de Systema dans le monde, qui devraient être mieux contrôlés par les autorités», prévient l'expert en renseignement Dmitrij Chmelnizki. Outre les sportifs normaux, des adeptes sont recrutés et partent à Moscou apprendre à utiliser armes et explosifs. Près de 300 personnes auraient suivi ce chemin en Allemagne.

Contacté, le Service de renseignement de la Confédération confirme seulement que les écoles d'arts martiaux sont sur le radar.

Ton opinion