Biennale de Venise : Un artiste suisse provoque la colère des écolos
Actualisé

Biennale de Venise Un artiste suisse provoque la colère des écolos

Un artiste suisse a provoqué la colère des écologistes italiens lors de sa performance pour la Biennale; il fait voler des pigeons colorés au-dessus de Venise.

La performance intitulée «Some pigeons are more equal than others» (»Certains pigeons sont plus égaux que d'autres» n'a pas plu à tout le monde.

La performance intitulée «Some pigeons are more equal than others» (»Certains pigeons sont plus égaux que d'autres» n'a pas plu à tout le monde.

L'artiste suisse Julian Charrière a provoqué la colère des associations italiennes de protection de l'environnement en faisant voler des pigeons colorés au-dessus de Venise. Cette performance s'est déroulée en marge de la 13e Biennale d'architecture de Venise.

Pour cette performance, intitulée «Some pigeons are more equal than others» (»Certains pigeons sont plus égaux que d'autres»), le jeune artiste, né en 1987 à Morges (VD), a coloré ces pigeons en bleu, rouge et jaune avec des colorants alimentaires.

Organisations aux créneaux

Son oeuvre n'a pas plu aux organisations écologistes italiennes. L'organisme national de protection des animaux (ENPA) a jugé «incompréhensible que quelqu'un, pour attirer l'attention des médias, ait simplement pensé à modifier le cours de la nature» et s'est dit «opposé de la manière la plus absolue à toute forme d'exploitation des animaux à des fins ludiques, récréatives ou 'artistiques'».

«Si nous pouvons comprendre les motivations que semble avoir avancées l'artiste - 'les pigeons sont maltraités et dénigrés' -, nous ne pouvons certainement pas partager leur utilisation faite par M. Charrière», ont renchéri la Ligue anti-vivisection et l'association végétarienne. «Une fois encore, les animaux sont traités comme des objets permettant d'attirer publicité et profit».

(ats)

Ton opinion