Un assureur fait sa pub par SMS. Légal?

Actualisé

Un assureur fait sa pub par SMS. Légal?

Martigny (VS). Un groupe d'assureurs suisses s'adresse à ses clients via SMS. Quelles
sont les limites de ce nouveau genre de marketing?

«En tant qu'assuré au Groupe Mutuel, vous bénéficiez gratuitement de l'assistance en cas d'urgence. Mémorisez le numéro...» Drôle de surprise que de recevoir un message sur son portable de la part de son assurance maladie. «Si une entreprise est en possession du numéro d'un client, elle a le droit de l'utiliser pour ses propres besoins», explique le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence. Groupe Mutuel a le droit de nous envoyer un SMS; mais que faire si les envois se répètent? «C'est la première fois que nous utilisons les SMS, explique Yves Seydoux, porte-parole du groupe valaisan. Il s'agit d'une opération ciblée qui ne s'adresse qu'à nos membres. Cela nous permet de faire des économies.» Et si la clientèle n'apprécie pas la démarche? «Si un assuré ne souhaite plus recevoir de messages, il suffit de nous le communiquer.» C'est là que le bât blesse: alors que le client n'a rien demandé, c'est à lui de mettre un terme aux envois. Pour éviter d'être importuné, il doit pouvoir, au moment de la signature du contrat, refuser que son numéro soit utilisé à des fins autres qu'administratives. Si ce n'est pas précisé, il doit pouvoir désactiver le service par retour de courrier, ici en répondant par SMS. «L'information reçue par l'assuré doit être transparente», conclut le préposé.

(Winnie Covo)

Ton opinion