Genève: Un autre requérant d’asile se donne la mort

Publié

GenèveUn autre requérant d’asile se donne la mort

Un mois à peine après le suicide d’un jeune Afghan, un Nigérian, arrivé en décembre, a mis fin à ses jours, mardi, dans le centre d’hébergement qui l’accueillait à Bernex.

Début décembre, le suicide de Alireza avait suscité la colère de ses camarades, qui ont manifesté devant l’Hospice général quelques jours après son décès. 

Début décembre, le suicide de Alireza avait suscité la colère de ses camarades, qui ont manifesté devant l’Hospice général quelques jours après son décès. 

jef

Un requérant d’asile a été retrouvé sans vie au centre d’hébergement collectif du Lagnon, à Bernex. L’homme, arrivé à Genève début décembre, aurait mis fin à ses jours mardi dernier, selon une information du «Courrier», confirmée par le Canton. Le trentenaire, qui se serait déclaré Nigérian, était désorienté et confus. Toutefois, son état de santé n’avait pas été jugé préoccupant lors de son placement, le 7 décembre.  

Son suicide survient à peine un mois après celui d’Alireza, un Afghan, hébergé au foyer de l’Etoile. Le jeune de 18 ans s’était donné la mort après le rejet de sa demande d’asile  et l’annonce de son renvoi en Grèce. Une décision prise par les autorités fédérales malgré un dossier médical attestant d’une grande fragilité psychologique.  Plusieurs rassemblements, dont une manifestation réunissant 500 personnes, se sont tenus après son décès. 

Pensées suicidaires? Faites-vous aider.

(lhu)

Ton opinion