Un autrichien retrouve son père grec après 61 ans
Actualisé

Un autrichien retrouve son père grec après 61 ans

Volkmar Harvaneng, député autrichien, a retrouvé après une séparation de 61 ans son père grec, grâce à une lettre découverte dans les affaires de sa mère défunte.

Le père, Georges Pitenis, 87 ans, n'avait pas revu son fils depuis 1945, au moment de son départ de Vienne, où il avait été envoyé en 1941.

Aujourd'hui âgé de 62 ans, Volkmar Harvaneng a déclaré à l'agence de presse grecque Ana avoir «atteint le but de (sa) vie en le retrouvant».

La mère du député, Elizabeth, avait révélé les circonstances de sa naissance à son fils, mais sans lui révéler l'identité de son père. Selon ce dernier, devenu serveur dans un restaurant de Salonique (nord) et resté célibataire, la femme avait coupé tout lien avec lui au début des années 50 après s'être mariée avec un Autrichien.

M. Harvaneng a retrouvé la piste de son père grâce à une lettre de ce dernier datée de 1957, qu'il a retrouvée dans les affaires de sa mère dix ans après la mort de cette dernière, en 2005.

«Je revis, c'est ce que j'attendais depuis si longtemps, que mon fils grandisse et qu'il me cherche», a déclaré M. Pitenis au quotidien Ethnos.

Alerté du succès de ses recherches lors de vacances sur l'île grecque de Corfou, le fils a revu son père pour la première fois en août dernier, dans un village du nord de la Grèce. Les deux hommes célébreront plus longuement leurs retrouvailles à Salonique, où le fils est attendu vendredi pour quelques jours.

AFP

Ton opinion