Pakistan: Un avion de ligne s'écrase près d'Islamabad
Actualisé

PakistanUn avion de ligne s'écrase près d'Islamabad

Un avion de ligne d'une compagnie privée pakistanaise transportant 127 personnes s'est écrasé vendredi en début de soirée près de la capitale Islamabad après avoir été pris dans un violent orage. Les autorités jugent peu probable qu'il y ait des survivants.

«Il n'y a aucune chance d'y avoir des survivants, sauf miracle. L'avion est totalement détruit», a déclaré un responsable de la police locale, Fazl Akbar, sur les lieux de l'accident. «Jusqu'ici il n'y a aucune bonne nouvelle», a sobrement déclaré un responsable du ministère de la Défense interrogé sur d'éventuels survivants.

«Un incendie s'est déclaré après l'accident, la carcasse est en feu et l'avion est complètement détruit», a précisé Saifur Rehman, un membre des secours policiers dépêchés sur place, à la chaîne de télévision locale Geo News.

Des habitants disent avoir vu une boule de feu dans le ciel lorsque l'avion s'est écrasé. L'ambiance était à la panique et à l'effroi dans l'enceinte de l'aéroport international. Un homme qui attendait l'avion hurlait en pleurant: «Mes deux filles sont mortes».

Météo exécrable

Le Boeing 737 de la compagnie Bhoja effectuait la liaison entre Karachi, la capitale économique du pays, et Islamabad. Il s'est écrasé à l'atterrissage par mauvais temps à Rawalpindi, dans les faubourgs d'Islamabad, où se trouve le principal aéroport de la ville. Les conditions météorologiques sont particulièrement mauvaises dans la région de la capitale pakistanaise.

«L'avion devait atterrir à 18h50 à l'aéroport d'Islamabad. La tour de contrôle a perdu le contact avec lui à 18h40, et il s'est écrasé peu après avant la piste d'atterrissage», a précisé une source aéroportuaire.

Les informations sur le nombre de passagers présents à bord de l'appareil étaient contradictoires. Différentes sources officielles pakistanaises ont fait état de 122 à 131 personnes à bord, dont six à neuf membres d'équipage.

Des équipes de secours policiers et militaires ont été aussitôt dépêchées sur le site. Tous les hôpitaux d'Islamabad et de Rawalpindi ont été placés en état d'alerte.

Difficultés financières

Bhoja Air venait de reprendre, en mars, ses vols intérieurs entre Islamabad et Karachi avec plusieurs Boeing 737, et prévoyait de desservir également d'autres grandes villes comme Sukkur (sud), Multan (centre) et Lahore (est). La compagnie avait été contrainte par l'Aviation civile pakistanaise à suspendre ses vols en 2000 en raison de ses difficultés financières, selon ces sources.

En juillet 2010, un Airbus A321 de la compagnie privée locale Airblue s'était écrasé sur les collines de Margalla, à proximité d'Islamabad, causant la mort des 152 personnes à bord.

L'accident d'avion de ligne le plus meurtrier de l'histoire de l'aviation pakistanaise remonte à 1992, lorsqu'un Airbus A300 de la compagnie publique Pakistan International Airlines (PIA) s'était écrasé dans des collines à l'approche de Katmandou, la capitale népalaise, faisant 167 morts.

Les images de CNN

(ats)

Ton opinion