Un bambin meurt fauché par une voiture de rallye
Actualisé

Un bambin meurt fauché par une voiture de rallye

BETHUNE (F) – Un enfant de 5 ans a été fauché par une voiture lors d'une sortie de route. Choqués, six pilotes ont abandonné la course hier.

L'enfant, originaire du Pas-de-Calais, était venu assister à la course avec ses parents. Il se tenait derrière une zone délimitée avec des rubans, dans un virage à épingle, lorsque la voiture a surgi. Plusieurs spectateurs ont eu le temps de s'écarter. Mais pas l'enfant. La Toyota Corolla WRC, pilotée par le leader de la course, Fabien Vericel, a fauché le garçon de plein fouet. Il est décédé sur place, peu après l'arrivée des secours. Le pilote et le copilote n'ont pas été blessés.

L'accident a eu lieu sur une route départementale près de Fiefs, à l'ouest de Béthune (nord de la France). Les concurrents disputaient la 4e spéciale du 32e rallye du Béthunois. Selon le porte-parole de la course, «la sécurité était bien respectée» au moment de l'accident. Le Comité d'organisation a interrompu la première étape du rallye samedi. Mais le départ de la seconde étape a été donné hier matin. Six pilotes ont refusé d'y participer. Trois d'entre eux faisaient partie de l'équipe de Fabien Vericel. «La sécurité n'est pas en cause dans l'accident, si elle n'avait pas été respectée, le rallye ne serait pas parti. Tout était en ordre», s'est justifié le porte-parole de la course.

Il s'agit du troisième accident mortel en deux semaines en France. Le ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie va réunir cette semaine les représentants des organisateurs de rallye et des services concernés afin d'«éviter le renouvellement» d'accidents.

(spi)

Ton opinion