Actualisé 22.06.2015 à 18:44

LausanneUn banal incendie a bloqué le trafic ferroviaire romand

Un centre de contrôle de la gare à pris feu, lundi. Si le sinistre a pu être vite contenu, les perturbations se sont étendues loin à la ronde.

de
Patrick Biolley
1 / 14
Le feu a pu être maîtrisé rapidement par le service de protection et sauvetage de Lausanne (SPSL).

Le feu a pu être maîtrisé rapidement par le service de protection et sauvetage de Lausanne (SPSL).

Lecteur reporter
D'après nos renseignements sur place la perturbation ne sera pas résorbée avant 14h20.

D'après nos renseignements sur place la perturbation ne sera pas résorbée avant 14h20.

Lecteur reporter
En début d'après-midi, plus aucun train de circulait.

En début d'après-midi, plus aucun train de circulait.

Lecteur reporter

Trafic interrompu sur toutes les lignes dès 13h30. Les usagers des CFF ont eu une mauvaise surprise dans les différentes gares romandes hier. Les problèmes se sont même élargis au-delà de la barrière de rösti. Un incendie dans les sous-sols du poste directeur de Lausanne en est la cause (voir encadré).

«C'est l'un des nœuds ferroviaires les plus importants de Suisse, a souligné Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. Quand aucun train ne peut rentrer ou sortir de gare, le trafic est bloqué un peu partout.» Berne, Laufon (BL) ou Bienne (BE): les trains étaient à l'arrêt bien au-delà de la région lausannoise. Comme les convois n'ont pas pu regagner la capitale vaudoise, ils étaient stoppés dans les gares précédentes afin d'éviter l'agglutinement. Les attentes et autres suppressions durant l'après-midi ont eu comme origine cet effet domino.

Les perturbations n'ont que peu touché les pendulaires, le trafic ayant pu être rétabli aux alentours de 15 h. Les autres usagers du rail ont fait preuve de philosophie: «D'habitude, je prends le premier train qui part en direction de Romont (FR) sans faire attention à l'heure, aujourd'hui j'ai un peu d'attente, mais ça ne change pas grand-chose», a admis un habitué du trajet. Et les employés CFF? «Ils ont très bien géré la situation, a souligné une voyageuse en transit, on a eu une heure d'attente à Genève, mais il y avait des personnes pour nous répondre avec beaucoup de patience.» Comble de malchance, les panneaux d'affichage de la gare de Lausanne sont tombés en panne au moment de l'attente des voyageurs.

L'arrivée des pompiers

Silvia, de passage à Lausanne pour l'après-midi: «J'avais un entretien à Lausanne, du coup j'étais contente que ça soit arrivé après mon rendez-vous plutôt qu'avant. J'ai eu une heure à attendre, j'en ai profité pour visiter un peu Lausanne.»

Travaux et sciure à l'origine des flammes?

Les pompiers ont été alertés peu avant 13 h 30 pour un incendie sous la gare de Lausanne. Le feu a pu être maîtrisé à 13 h 45, a précisé Michel Gandillon, officier de presse des pompiers lausannois. Le feu s'est déclaré dans les sous-sols du poste directeur de la gare. Des travaux d'installation du chauffage étaient en cours et ce serait de la sciure qui aurait causé le sinistre, avancent les CFF. Les employés du centre ont pu retrouver leur place vers 14 h et ont dû contrôler que le système n'avait pas été endommagé avant de reprendre le service.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!